Monde

L’ex-directeur du FMI jugé pour détournements de fonds

L’ex-directeur du Fonds monétaire international (FMI), Rodrigo Rato, a été condamné ce jeudi à Madrid à quatre ans et demi de prison pour détournement de fonds au sein des banques espagnoles qu’il a présidées de 2010 à 2012.

Rodrigo Rato a été condamné dans l’affaire dite des «cartes Black», pour laquelle étaient jugés 65 anciens dirigeants et membres des conseils d’administration de Caja Madrid et Bankia pour avoir détourné 12 millions d’euros grâce à des cartes bancaires non déclarées entre 2003 et 2012.


L’Audience nationale, la plus haute juridiction pénale en Espagne, a condamné également l’ancien président de Caja Madrid, Miguel Blesa, à six ans de prison et l’ancien responsable de la banque, Ildefonso Sánchez Barcoj, à deux ans et demi de prison, alors que les 62 autres accusés ont écopé de peines allant de 3 mois à 3 ans de prison.

L’utilisation de ces cartes bancaires, créées conformément à une décision du conseil d’administration de Caja Madrid datant du 24 mai 1984, a causé le détournement de 15 millions d’euros entre 1999 et 2012.

Selon le tribunal, les montants dont disposaient les usagers de ces cartes n’étaient pas inclus dans les contrats de clients et ne figuraient pas dans les certificats des avoirs mis à jour par la banque chaque année.

La justice a considéré que les mis en cause, notamment Rodrigo Rato, Miguel Blesa et Ildefonso Sánchez Barcoj, connaissaient l’illégalité de cette pratique et l’ont utilisé pour contourner le «décret Guindos», qui comporte des restrictions légales aux rémunérations des banquiers.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page