Monde

Industrie des gants médicaux: le leader mondial à la peine

Le fabricant de gants malais, Top Glove, qui fabrique un gant sur 5 dans le monde, prévoit un déficit de sa production, alors que la demande en provenance d’Europe et des États-Unis en est augmentation continue, en raison de la propagation du coronavirus.

Le P-DG, Lim Wei Chai, a déclaré que la société a prolongé ses délais de livraison, afin de gérer la hausse de la demande. Lim a déclaré que la société avait reçu des commandes, au cours des dernières semaines, principalement en provenance d’Europe et des États-Unis, à près de deux fois sa capacité, sachant que Top Glove peut produire 200.000 gants de caoutchouc naturel et synthétique par jour.


« Bien sûr, il y a un déficit. Les commandes augmentent de 100% et nous ne pouvons augmenter la production que de 20%, donc il y a un déficit entre 50 et 80%« , a-t-il ajouté.

Il a déclaré que la hausse exceptionnelle des achats pourrait se poursuivre pendant encore trois mois, mais il est prévu que la demande restera forte jusqu’à neuf mois, même avec le début d’une légère baisse de la demande en provenance d’Asie.

Pour remédier à cette situation, l’entreprise a ajusté le délai de livraison de 30 à 150 jours. Lim a déclaré que la société s’efforce de garantir que tous les clients reçoivent une part équitable des gants livrés. Il a ajouté qu’il ajoutait de nouveaux appareils de fabrication chaque semaine et pourrait augmenter la production jusqu’à 30%.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page