Monde

Afrique du Sud : alerte au trafic d’espèces sauvages !

L’Afrique du Sud est durement touchée par le trafic d’espèces sauvages, les populations animales protégées étant prises pour cibles par les réseaux de braconniers, a indiqué vendredi le Fonds mondial pour la nature (WWF). À cause de ce phénomène, la croissance économique durable est menacée et d’énormes revenus sont perdus par le pays, a déclaré Mme Carmen Warmenhove, spécialiste de la conservation des espèces en voie de disparition au sein du WWF, lors d’un atelier de formation sur la lutte contre le commerce illégal d’espèces sauvages en Afrique australe. Elle a ajouté que la criminalité liée aux espèces sauvages, notamment en ce qui concerne les gros animaux comme les rhinocéros, a un impact énorme sur l’écotourisme, exhortant les autorités sud-africaines à adopter une approche plus efficiente en matière de conservation de la faune.

Par ailleurs, Warmenhove a indiqué que la contrebande d’espèces sauvages est désormais la quatrième entreprise criminelle au monde, après la drogue, le trafic d’êtres humains et la contrefaçon. «Il existe un commerce illégal d’espèces sauvages important et rentable, mais comme il est mené en secret, personne ne peut donner de chiffres précis sur sa valeur réelle», a-t-elle déploré.

Sami Nemli avec agences / Les Inspirations ÉCO

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page