Monde

3 ans de mise à l’épreuve pour la journaliste hongroise Petra Laszlo

La journaliste hongroise Petra Laszlo, ex-cadreuse de la chaîne de télévision NTV1, a été condamnée, jeudi 12 janvier, à trois ans de mise à l’épreuve pour avoir frappé et fait tomber des migrants en septembre 2015, alors qu’elle filmait le passage de réfugiés à la frontière serbe, rapportent des médias locaux.
Le tribunal de Szeged, dans le sud de la Hongrie, l’a donc déclarée coupable de troubles publics. Petra Laszlo, absente à l’audience, a fait appel, selon le site d’information Index.hu.

Son croc en jambe sur un père portant un enfant dans ses bras et ses coups de pied portés contre une fillette et un jeune homme qui fuyaient la police hongroise à la frontière du pays, à Roszke, près de la Serbie, avaient été filmés et diffusés en boucle, provoquant un tollé dans le monde. La journaliste été licenciée par la chaîne pour cet acte. La journaliste s’était alors excusée dans une lettre publiée sur le site Internet du quotidien hongrois Magyar Nemzet.


«J’ai paniqué. Je ne suis pas une camerawoman raciste et sans cœur». Quand je vois la vidéo aujourd’hui, je ne me reconnais pas. Je regrette sincèrement ce que j’ai fait, et j’en prends la responsabilité», avait déclaré Laszlo dans cette lettre.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page