Culture

Musique : Nouveau single pour Nasr Mégri

Le plus jeune musicien de la famille Mégri vient de sortir un nouveau single intitulé Mantach Wahdak 3al Bal. Un morceau très world music composé par son père, Hassan Mégri.


Un musique imprégnée par une famille qui a tant donné pour la chanson marocaine, un patrimoine et un héritage dont il est fier et surtout une passion qui a traversé les générations: c’est ce que propose le jeune Nasr Mégri qui est tombé dans la marmite de la musique dès son plus jeune âge. Et pour cause, en ayant comme père Hassan Mégri et comme oncles des références comme Younès ou Mahmoud Mégri, le jeune Nasr ne pouvait faire autrement.

En essayant de créer un style qui lui est propre tout en continuant à s’inscrire dans l’héritage familial, le jeune chanteur et guitariste propose un nouveau single, Mantach Wahdak 3al Bal! Un joli concentré où la guitare du virtuose Oussama Gazoulit a toute sa place, sur un air entraînant, mélange de sonorités maghrébines et latines, sublimé par la voix sensible du jeune Mégri. Un morceau qui vient s’ajouter à «Baghi Nefham» (Je veux comprendre), composé et interprété par Nasr Mégri et sorti cet été, et de «Winek», une chanson ayant fait couler beaucoup d’encre dans la presse écrite et sites web marocains. Né à Rabat en 1992, Nasr Mégri a  suivi une formation musicale académique au Conservatoire de musique et de danse de la capitale (solfège, guitare et piano).

Après des apparitions au lycée pour marquer des événements nationaux et d’autres en rapport avec la cause palestinienne, le jeune talent se produit pour la première fois, pour un plus large public, en donnant un concert à l’occasion de la cérémonie de remise du trophée «Al Farabi» au siège de l’Association Bouregreg en 2008. S’ensuivent d’autres soirées et passages dans des émissions radios et télévisées, ainsi que des festivals tels que Mawazine, Été des Ouadayas, Tamawayt, Tarab Tanger et bien d’autres. Entre-temps, Nasr Mégri entre en studio pour l’enregistrement de ses nouvelles compositions.

La sortie de son premier CD, «Fyoum Lefrah», avait fait l’objet d’un concert-promotion à la Villa des arts de Rabat. En parallèle, l’artiste Nasr Mégri a poursuivi des études cinématographiques qui lui ont permis de réaliser plusieurs courts métrages et de participer en tant qu’acteur au long métrage «L’Anniversaire», de Latif Lahlou. Malgré son jeune âge, Nasr entame l’année 2014 avec la sortie de son deuxième album «Winek» et continue son ascension, par le biais de ses singles et ses concerts, allant à la rencontre de son public. «Mantach Wahdak 3al Bal» ne fait que le confirmer.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page