Culture

Le Théâtre Mohammed V ouvre ses portes aux légendes internationales

Le Théâtre Mohammed V à Rabat proposera, à l’occasion de la 16e édition du Festival Mawazine Rythmes du Monde (du 12 au 20 mai), une programmation exceptionnelle.

L’Association Maroc-Cultures, initiatrice de Mawazine, informe que de grands artistes se produiront cette année au Théâtre Mohammed V, notamment Charles Aznavour, Anoushka Shankar, Lotfi Bouchnak et Susana Baca.


Le vendredi 12 mai, en inauguration de la 16e édition, se produira la légende vivante de la chanson française Charles Aznavour qui sera de retour au théâtre national mardi 16 mai.

Nommé «Entertainer of the Century» par CNN en 1988, celui qui a marqué les esprits avec ses grands succès, génération après génération, mène une carrière unique qui s’échelonne sur 70 ans. À la clé: plus de 100 millions de disques vendus, 1.200 chansons, 80 films, 294 albums, des centaines de disques d’or.
Samedi 13 mai, ce sera au tour de Badr Rami, un artiste d’origine syrienne né à Casablanca, de briller dans la technique des Mouwachahate (poèmes à forme fixe) et des Koudoud Halabiya (chants d’Alep).

Le lendemain, une autre icône, venue de la scène musicale grecque, sera au rendez-vous. Eleftheria Arvanitaki, née au Pirée, a débuté sa carrière dans les années 1980 en interprétant le grand patrimoine des chants icariotes.

Lundi 15 mai, c’est un célèbre patronyme qui fera battre le coeur des festivaliers, en l’occurrence Shankar, synonyme de musique classique indienne et de sitar. Comme son légendaire père Ravi Shankar, Anoushka Shankar continue de repousser les limites de son instrument, non seulement dans sa forme traditionnelle classique indienne mais aussi en travaillant avec de nouveaux sons et formes artistiques.
Le public aura rendez-vous, mercredi 17 mai, avec Susana Baca qui témoignera, comme elle le fait depuis près de 40 ans, de l’importance de la culture populaire des peuples noirs en Amérique du Sud.

Jeudi 18 mai, le Tunisien Lotfi Bouchnak dévoilera sa sensibilité et son amour pour la musique traditionnelle tunisienne et orientale, qui en ont fait un chanteur hors pair dont les possibilités vocales et techniques lui permettent d’atteindre la perfection.

Vendredi 19 mai, c’est le danseur et chorégraphe espagnol Rafael Amargo qui se produira sur la scène du théâtre. Rafael Amargo a notamment participé en 2008, en tant que jury et professeur d’expression corporelle, à la saison 8 de Star Academy.

Pour la soirée de clôture de Mawazine, samedi 20 mai, le théâtre accueillera Jahida Wehbe, qui excelle autant dans la poésie que dans le théâtre ou la musique.
Créé en 2001, le festival Mawazine Rythmes du Monde est le rendez-vous incontournable des amateurs et passionnés de musique au Maroc.

Avec plus de 2 millions de festivaliers pour chacune de ses dernières éditions, il est considéré comme le deuxième plus grand événement culturel au monde, selon les organisateurs.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page