Culture

Le patrimoine expliqué aux jeunes

La 6e édition de la Biennale de Marrakech touche à sa fin. Pour laisser des traces, la Biennale a tendu la main à la jeunesse en lui donnant accès au patrimoine.


À travers le projet «Accueil des scolaires-pédagogie du Patrimoine», la Biennale de Marrakech a accueilli les groupes scolaires des écoles et collèges publics au sein des 5 principaux sites d’exposition. Grâce à ce programme, les enfants ont pu bénéficier de visites guidées centrées sur les lieux historiques et le Patrimoine de Marrakech, ainsi que sur la découverte des œuvres de la Biennale. Ces visites ont été menées par 15 étudiants de l’Université Cadi Ayyad suite à une formation à «la médiation culturelle» au sein de la Biennale. Ce projet d’éducation artistique et d’action culturelle a bénéficié à plus de 42 établissements scolaires et 4.100 élèves de la ville de Marrakech et des communes rurales de Tamesloht, Tassoultant, Tahanaout, El Ouidane et l’Ourika.

Cette approche des arts et de la culture dans les établissements scolaires a rencontré un formidable écho chez les enseignants et les directeurs d’établissements, qui ont fait preuve d’un réel désir de réitérer l’expérience et d’inscrire l’action culturelle au sein de leurs établissements. «Le projet éducatif de la 6e édition de la Marrakech Biennale représente un axe majeur de l’inscription de cet événement dans la stratégie du développement culturel de notre pays. En phase avec la nouvelle réforme de l’enseignement au Maroc, l’accompagnement à l’art et à la culture permettra à nos enfants de s’ouvrir à de nouveaux horizons, et de construire un Maroc épris de modernité et attaché à ses cultures ancestrales.

Nous devons apprendre à nos enfants à regarder l’avenir avec confiance et envie, et le passé avec sérénité et plaisir. L’art et la culture peuvent ainsi devenir les clés de cet apprentissage vers la rencontre de l’autre et de ses richesses», explique Mohamed Amine Kabbaj, président exécutif de la Marrakech Biennale qui s’inscrit aujourd’hui dans une mission d’utilité publique et une démarche d’enrichissement du paysage culturel de la ville de Marrakech et du Maroc. 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page