Culture

Charles Berling chante la « Nuit d’épine » à travers le Maroc

Le comédien, metteur en scène et écrivain français, Charles Beling, propose une lecture musicale du roman de Christiane Taubira: «Nuit d’épine» dans plusieurs villes du royaume du 29 février au 12 mars.

Dans «Nuit d’épine», son dernier roman, l’ancienne ministre de la Justice et garde des Sceaux dit son amour de la nuit et revient sur ses nuits d’enfance à Cayenne et certains moments décisifs de sa carrière professionnelle, les nuits à l’Assemblée au moment du vote de la loi Taubira, la nuit du 13 novembre 2015. Ces nuits des espoirs, des questions, des inquiétudes, des colères tissent un récit littéraire où la vie s’avère souvent plus forte et inventive que bien des fictions.


Charles Berling, qui dirige la scène nationale de Toulon/Chateauvallon depuis 2010 a choisi de faire découvrir ce texte à travers une lecture musicale. À Fès, Kénitra et Tanger, Berling sera accompagné par le joueur de oud Oussama Bourouaini. À Rabat et Marrakech, Charles Berling sera accompagné par Shani Diluka, jeune pianiste d’origine srilankaise avec qui il est actuellement en résidence de création.

Après une formation à l’INSAS de Bruxelles, Charles Berling fait ses débuts au TNS (Théâtre national de Strasbourg) dans les années 80. Il interprétera notamment Zucco dans «Roberto Zucco» de Bernard-Marie Koltès (sous la direction de Jean-Louis Martinelli) et mettra lui-même en scène «Koltès» en 2016 («Dans la solitude des champs de coton»). En 2018, il reçoit le Molière du meilleur acteur pour sa magistrale interprétation dans «Vu du pont» d’Arthur Miller sous la direction d’Ivo Van Hove.

Au cinéma, après avoir joué sous la direction de Claude Sautet et Pascale Ferran, il est révélé au «grand public» par «Ridicule» de Patrice Lecomte (1996), rôle pour lequel il obtient une nomination aux Césars. Depuis, il a joué sous la direction d’Anne Fontaine (Nettoyage à sec, Marvin…), de Cédric Kahn, d’Olivier Assayas (Les destinées sentimentales, l’heure d’été…), de Marion Vernoux (Love, etc.), de Jean-Pierre Mocky, de Raoul Ruiz…Sa filmographie compte aujourd’hui plus de 90 films.

Le spectacle sera à Fès le samedi 29 février à 19h au Centre culturel Les Étoiles de la Médina, à Tanger le mercredi 4 mars à 19h, Salle Beckett de l’Institut français, à Kénitra le jeudi 5 mars à 19h dans la Direction provinciale de la culture, à Rabat le samedi 7 mars à 20h dans la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc et à Marrakech le lundi 9 mars à 19h30 au Musée Yves Saint-Laurent.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page