Culture

Boukhari à la Palette de l’Art

Cette exposition, qui s’inscrit sous le thème «Hassan Boukhari, l’orfèvre de la nature morte», se tient jusqu’au 15 avril.


La galerie la Palette de l’Art abrite, depuis le 23 mars et jusqu’ au 15 avril, une exposition de l’artiste peintre Hassan Boukhari sous le thème «Hassan Boukhari, l’orfèvre de la nature morte». L’artiste a accumulé une grande expérience au fil des années, ce qui lui a permis d’exposer en Belgique, en Suède, au Maroc (Rabat, Casablanca, Tanger, Marrakech…) en Espagne, en France, en Angleterre… Il a aussi participé à des expositions collectives, notamment avec l’Alliance nationale des artistes figuratifs, avec laquelle il avait d’ailleurs exposé à la Palette de l’Art. Boukhari est un adepte de la résuscitation de la nature morte. Ses œuvres puisent dans le patrimoine culturel et humain traditionnel marocain.

Ce patrimoine peut être un lieu, une parure, un habit que le peintre reprend pour lui donner une vie tout en couleur et en profondeur. C’est une célébration et une valorisation de ce patrimoine que les pinceaux de Boukhari donnent à ces objets. Né en 1965 à Rabat, Boukhari a fait ses études dans cette ville avant de s’envoler pour la Belgique pour des études et stages en arts plastiques. Ses œuvres font partie de plusieurs collections de grandes institutions (l’ONA, RAM, l’ONDA, Bank Al-Maghrib, l’Académie du Royaume du Maroc, le ministère de la Culture, Marsa Maroc, l’Association ÉLITE France). Elles figurent aussi dans la collection du prince Sultan Ben Salman Ben Abdelaziz Al Saoud.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page