Culture

2e prix de musicologie : «Les Gnawa au Maroc, intercesseurs de la différence»

 
 
Une œuvre présentant la musique gnawie du Maroc, baptisée «Les Gnawa du Maroc, intercesseurs de la différence», a reçu le 2e prix international de musicologie «Mahmod Guettat» pour son édition 2019.
 
L’œuvre du français Jean Pouchelon, «Les Gnawa du Maroc, intercesseurs de la différence», présentant une étude sur la diversité culturelle au Maroc, a reçu le 2e prix international de musicologie «Mahmoud Guettat» pour l’édition 2019.
 
Une récompense annuelle visant à encourager la recherche musicologique. Il s’agit d’une analyse de l’identité des Gnawa, qui sont présents dans toutes les grandes villes du Royaume, notamment à Oujda, Tanger, Casablanca, Fès, Meknès, Rabat, Marrakech, Essaouira, Agadir.
 
Musiciens, officiants et adeptes se rassemblent dans un rituel nocturne baptisé la lîla (nuit) lequel célèbre à la fois le prophète, l’Afrique subsaharienne ainsi que de nombreux autres entités invisibles.
 
La musique, la danse et la transe représentent 3 éléments primordiaux dans cette célébration, selon cette étude qui analyse l’identité des Gnawa, leurs représentations, leurs instruments rituels, leurs performances, leur musique, les textes chantés, ainsi que leurs danses et leurs transes.


Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page