Éco-Business

Voitures neuves: pourquoi les ventes sont moins bonnes que d’habitude

Les derniers chiffres d’immatriculations neuves comptabilisées par les importateurs et distributeurs automobiles font ressortir un mois de septembre moins bon que d’habitude. En cause, une baisse au niveau de la disponibilité du fait de la pénurie mondiale en puces électroniques. Avec l’assèchement des stocks en vue, le prochain trimestre s’annonce crucial. Alors que le monde entier en parle depuis des mois, la crise des semi-conducteurs commence sérieusement à impacter les importateurs et distributeurs de véhicules neufs. C’est ce que nous...

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez vous pour lire cet article ainsi que tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Déjà abonné connectez vous ICI

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page