Éco-Business

Une bonne pêche au premier semestre 2016

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco
Les débarquements de poissons pélagiques ont atteint plus de 1,43 MMDH, au 1er semestre 2016./DR

 
Selon l’Office national des pêches (ONP), les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale se sont élevés à plus de 3,41 MMDH au premier semestre 2016, soit 660.704 tonnes. Ils enregistrent ainsi une hausse de 21% en termes de poids et 5% en valeur par rapport à la même période de l’année 2015.


Les débarquements de poissons pélagiques ont atteint plus de 1,43 MMDH au cours de cette période, contre plus de 1,26 MMDH une année auparavant, soit une progression de 14% en valeur et de 24% en poids, précise l’ONP. L’office vient en effet de publier ses dernières statistiques sur la pêche côtière et artisanale au Maroc pour les six premiers mois de 2016.

Cette performance résulte de la hausse de la valeur des débarquements de sardines (24%), d’espadons (17%), de chinchards (50%) et de maquereaux (18%).

La valeur du poisson blanc a augmenté, pour sa part, de 1%, atteignant un montant de 757,06 MDH, tandis que son poids a progressé de 4%. En revanche, les céphalopodes ont accusé une baisse de 4% en termes de valeur à plus d’1,04 MMDH, alors que leur poids a progressé d’1%. La valeur des crustacés, elle, a avancé de 18%, affichant un montant de 154,44 MDH grâce à une amélioration de 6% en poids, précise l’ONP.

Forte croissance des algues

Pour leur part, les coquillages ont chuté de 57% en termes de valeur, soit 1,09 MDH au cours des six premiers mois de l’année 2016, contre 2,54 MDH observés durant la même période de 2015, à cause d’un recul de 75% de leur poids.

La plus forte croissance a été enregistrée par les algues, avec une hausse de leur valeur de 69%, soit un montant dépassant 19,66 MDH.

Au niveau des ports, les entrées portuaires méditerranéennes ont baissé de 12% en termes de valeur et de 7% en termes de poids à fin juin 2016 par rapport à la même période une année auparavant, soit près de 173,17 MDH contre plus de 196,85 MDH.

Par contre, les débarquements de la pêche côtière et artisanale de l’Atlantique ont augmenté de 6% en termes de valeur et de 22% en poids à plus de 3,23 MMDH durant le premier semestre de 2016, contre 3,04 MMDH un an plus tôt.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page