Éco-Business

Un projet de serre aquaponique à Marrakech

La société d’ingénierie Hylys veut implanter une serre aquaponique produisant des légumes en symbiose avec des poissons à deux pas du site «Bab-Ighli» où se déroulera la COP22 de Marrakech. Une enveloppe de plus de 58,56 MDH a été consacrée à ce projet.


Il s’agit d’un projet intégré de culture de légumes sur plusieurs niveaux tournant en circuit fermé, intégrant même un élevage de poissons. Ce schéma de serre aquaponique a déjà été mis en œuvre au stade pilote dans des pays où, soit l’eau, soit l’espace manque. L’un des projets les plus connus est celui de Singapour.
 
Hylann Tram, directeur d’Hylys, a déclaré au magazine «Usine Nouvelle» que «le projet de Marrakech est une serre sur trois niveaux de 800 mètres de long et de 35 mètres de large. L’idée est de montrer qu’on peut déployer l’agriculture en milieu urbain et dans des zones à faible pluviométrie», a-t-il indiqué.

Ces derniers mois, l’idée s’est heurtée à des problèmes d’autorisation administrative, mais Hylann Tram rassure: «Nous avons acquis 72.208 m² de terrain et nous avons toujours bon espoir de conduire ce projet dans les temps car il s’agit de structures légères. Nous mettrons les bouchées doubles dès que nous aurons obtenu les autorisations».

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page