Éco-Business

Tookeez. Une plateforme 100% digitale et 100% africaine

2WLS, entreprise spécialisée dans la gestion du capital client, a récemment lancé sa nouvelle plateforme 100% digitale baptisée «Tookeez», conçue par et pour l’Afrique. Celle-ci permet la conversion des crédits de points de fidélité en une seule unité de valeur.

2WLS vient de lancer «Tookeez», une plateforme 100% digitale qui permet la conversion des crédits de points, détenus par les bénéficiaires de programmes de fidélité auprès des partenaires de 2WLS, en une seule unité de valeur. «Nos solutions, à la base 100% digitales, permettent aujourd’hui à tout détenteur d’un solde de points de fidélité auprès de l’un de nos partenaires, d’utiliser le Tookeez, comme une unité de valeur universelle pour accéder à toutes les marketplaces développées par 2WLS», explique Hicham Amadi, président directeur général de 2WLS. Pour l’entreprise, qui gère pour le compte de ses partenaires des systèmes de fidélité au Maroc, en Égypte, au Kenya, en Côte d’Ivoire, en Ouganda et au Ghana, «Tookeez» est faite «par l’Afrique, pour l’Afrique».


«Concrètement, en passant par Tookeez, il est désormais possible pour chaque utilisateur de valoriser ses points dans la marketplace, quels que soient la marque ou le pays», a indiqué pour sa part, Wiam Fahim, vice-président de 2WMS. Selon ses initiateurs, «Tookeez» se présente comme un moyen d’échange universel sur toutes les plateformes développées par 2WLS à travers le continent. Siham Elmejjad, vice-président de 2WLS, a confié à ce propos : «Fluidifier davantage les flux et agir au mieux pour l’intérêt du consommateur, c’est ce qui motive notre démarche», avant d’ajouter que «Tookeez est valable en circuit fermé et est ouvert exclusivement aux utilisateurs, commerçants comme clients, qui adhèrent à notre plateforme de fidélisation». Notons, par ailleurs, que «Tookeez» est adossée à la technologie blockchain et est dotée d’un site web dédié, ainsi que d’une application mobile, avec l’ambition d’inclure davantage de producteurs, de partenaires, de commerçants et de consommateurs.

Les fondateurs de la plateforme avancent qu’elle permettra aux artisans, agriculteurs, manufactures et autres fabricants d’objets, de n’importe quel point en Afrique, de proposer leurs articles en biens marchands. Les créatifs et développeurs d’applications et autres solutions de commerce pourront accéder librement à la plateforme de «Tookeez» pour créer le volet transactionnel. Quant au management de 2WLS, il s’est dit ouvert à tous les contributeurs, développeurs, marchands, commerçants, incubateurs et fablabs qui souhaitent développer des écosystèmes autour de «Tookeez». 

Mariama Ndoye / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page