Éco-Business

Timide hausse des crédits bancaires

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco
En glissement mensuel, le crédit bancaire s’est replié de 2,6%./DR

Selon les indicateurs clés des statistiques monétaires que vient de publier Bank Al-Maghrib, le crédit bancaire s’est accru de 1,2% en janvier 2016 après 2,8% en décembre 2015.

Cette timide hausse reflète essentiellement la décélération du rythme de progression des crédits à caractère financier à 4,6% en janvier 2016 après 20,6% en décembre. De même, les crédits immobiliers ont connu une décélération à 1,1% après 1,7%, précise BAM.


Quant aux crédits à l’équipement, ils se sont accrus de 0,6%, contre une baisse de 0,3% en décembre. Les crédits à la consommation, eux, ont enregistré une hausse de 5,3% après 4,9% en décembre, relève la Banque centrale.

Les facilités de trésorerie ont, quant à elles, vu leur baisse s’atténuer, passant de 4,5% à 4,3% en janvier.

Par secteur institutionnel, le crédit bancaire au secteur privé s’est accru de 0,8% au lieu de 0,3% en décembre, en relation avec l’atténuation de la contraction des prêts aux sociétés non financières privées de 2,3% à 1,4%. En revanche, le rythme de progression des concours aux ménages s’est inscrit en légère décélération à 3,5% après 3,7%.

En glissement mensuel, le crédit bancaire s’est replié de 2,6%, traduisant la baisse de 16,2% des crédits à caractère financier alloués principalement aux OPCVM autres que monétaires. Ce repli s’explique aussi dans une moindre mesure par la diminution des facilités de trésorerie de 2,1% et des concours à l’équipement de 0,2%.

Les crédits immobiliers, eux, se sont établis quasiment au même niveau que celui du mois précèdent, résultant de la baisse de 0,3% des concours à la promotion immobilière et de la hausse de 0,3% de ceux à l’habitat.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page