Éco-Business

TICAD: Le Japon envisage d’investir 30 milliards de dollars en Afrique

La 6e Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD VI) s’est ouverte, samedi à Nairobi, avec la participation du Maroc. Le président en exercice de l’Union africaine (UA), Idriss Deby Itno, a souligné le caractère particulier de cette sixième TICAD qui se tient pour la première fois sur le sol africain.


Lors de son intervention, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a annoncé que son pays envisage d’investir 30 milliards de dollars (environ 27 milliards d’euros) en Afrique au cours des trois prochaines années, dont le tiers sera affecté au développement des infrastructures au niveau du continent, notant qu’il s’agit d’investissements aussi bien publics que privés.
Le responsable japonais a également fait savoir que 67% des engagements pris par son pays lors de la cinquième TICAD, tenue en 2013, ont été honorés, ajoutant que le Japon dispose encore de deux années pour mener à bien tous ses engagements, sachant que le pays est-asiatique avait promis 3.200 milliards de yens (28 milliards d’euros) d’assistance étalés sur 5 ans aux pays africains.
Organisée conjointement par le Japon, l’ONU, l’Union africaine et la Banque mondiale, la TICAD VI, dont les travaux seront sanctionnés par «la Déclaration de Nairobi», connaît la participation de plusieurs chefs d’État africains, de hauts responsables et de personnalités de divers horizons.
La délégation marocaine à cette conférence est composée de plusieurs directeurs centraux et cadres du ministère des Affaires étrangères, des représentants de «Maroc Export» et de la Société nationale du transport et de la logistique (SNTL), et de plusieurs autres d’opérateurs économiques.
Les échanges commerciaux entre le Japon et l’Afrique se chiffraient à 24 milliards de dollars en 2015.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page