Éco-Business

Tata/Zone d’activité économique : les travaux prennent forme

Suite à l’adjudication le 3 novembre 2022, par la société Al Omrane Souss-Massa, du marché lié à la réalisation des travaux de voirie, d’assainissement et d’eau potable, de la zone d’activité économique de Tata à hauteur de 14,9 MDH, les travaux ont été officiellement lancés pour une livraison d’ici fin 2023.

S’il est un constat qui a déjà fait l’unanimité auprès des acteurs économiques et institutionnels de la province de Tata, c’est bien évidemment la nécessité de créer une zone d’activité économique dans ce territoire dont l’agriculture est la principale activité qui concentre 70% de la population active.
Aujourd’hui, c’est chose faite grâce au lancement, vendredi dernier, des travaux d’aménagement et d’équipement de la zone d’activité économique de Tata par la société Al Omrane Souss-Massa qui est le maître d’ouvrage de ce projet. Cette dernière a déjà confiée, le 3 novembre 2022, le marché afférent à la réalisation des travaux de voirie, d’assainissement et d’eau potable, dans le cadre de l’aménagement de cette zone d’activité économique à hauteur de 14,9 MDH. Lesdits travaux devront être exécutés dans un délai de 10 mois, y compris le délai de préparation et d’installation de chantier et établissement des plans d’exécution. Il va sans dire que cette zone d’activité
économique a été initiée par la Chambre, lors des assises de l’investissement tenues, à Tata, en novembre 2016. Il est le fruit d’un partenariat multipartite entre la Chambre de commerce, d’industrie et de services de la région Souss-Massa, les ministères de l’Intérieur, de l’Économie et des finances, de l’Industrie, du commerce et de l’économie numérique, la Wilaya de la région Souss-Massa ainsi que le Conseil provincial et communal de Tata.
Une enveloppe totale de 40 MDH
Dans ce sens, la Chambre de commerce, d’industrie et de services de la région Souss-Massa a déjà financé l’étude d’opportunité de ladite zone. Actuellement, une enveloppe d’environ 40 MDH a été dédiée à la réalisation de cette zone sur une superficie de 10 hectares. Alors que le Conseil régional Souss-Massa a mobilisé 13,1 MDH de cette enveloppe budgétaire, d’autres partenaires institutionnels, à savoir la société Al Omrane Souss-Massa, ont injecté 11,35 MDH tandis que le ministère de l’industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique a contribué avec 10 MDH. Pour sa part, le Conseil provincial de Tata a participé également au financement de ce projet en mobilisant un montant de 3,5 MDH, ainsi que la commune de Tata qui a injecté 2 MDH dans le cadre de la convention. Au total, cette zone d’activité économique englobe 197 parcelles équipées, d’une superficie totale variant de 150 à 1.000 mètres carrés, dont 34 dédiées à l’industrie agroalimentaire, 69 aux métiers de bâtiment et travaux et 59 parcelles destinées à des activités artisanales.
La zone a été réalisée wà la base d’une étude d’opportunités
Par ailleurs, il est à noter que l’étude d’opportunité a été réalisée par le cabinet Vecteurs, dans le cadre d’une convention de financement de cette étude par la Chambre de commerce, d’industrie et de services de la Région Souss-Massa et le Centre régional d’investissement de la région Souss-Massa (CRI). Les deux parties se sont associées pour la réalisation des études préalables afin de créer cette zone d’activité économique de Tata. A cet égard, l’étude de faisabilité de cette zone a été créée sur la base des données économiques et des attentes des opérateurs de la province. C’est la Chambre de commerce, d’industrie et des services de la région Souss-Massa, ayant déjà programmé cette étude lors de sa session ordinaire, tenue en décembre 2016, qui a mobilisé 200.000 DH pour cette étude. Pour rappel, et à la lecture des données qui concernent le territoire de la province de Tata, l’exploitation minière et l’énergie solaire constituent les potentialités majeures d’investissement.

 

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page