Éco-Business

Startups. #Africa4Future présente sa cohorte 2020

Et de trois pour #Africa4Future! Le programme d’accélérateurs communs lancé par Airbus BizLab et «Make-IT in Africa», initiative développée par GIZ, l’agence allemande pour la coopération internationale, vient de clôturer son troisième appel à projets annuel. Sur 212 candidatures reçues cette année en provenance de 28 pays du continent, les organisateurs ont sélectionné 10 startups originaires du Ghana, du Maroc, du Nigéria, du Kenya, du Rwanda, d’Afrique du Sud et de la Tanzanie (Voir encadré). La startup marocaine qui a retenu leur attention n’est autre qu’AgriEdge, la jeune pousse développée en interne par OCP. Avec ses autres concurrents, la pépite dirigée par Fayçal Sehbaoui aura ainsi l’occasion de développer davantage ses idées en prévision d’une vitrine virtuelle qui sera organisée le mois prochain.

En finir avec les pénuries alimentaires en Afrique
Cette année, l’accent est mis sur les thèmes de la télédétection pour l’agriculture de précision et le développement des infrastructures. Comment la télédétection pour une agriculture de précision peut-elle aider à répondre aux pénuries alimentaires? Comment la technologie des satellites peut-elle assurer le développement durable des infrastructures à travers l’Afrique? Ce sont là les deux questions clés que les startups africaines ont été invitées à résoudre dans leur application #Africa4Future, conformément à l’ODD 2 et à l’ODD 9 des Objectifs du développement durable des Nations Unies. Pour ce faire, elles auront accès à des ateliers techniques et commerciaux, ainsi qu’à des opportunités de mentorat avec Airbus, GIZ et des experts et coachs de CCHub. L’objectif étant de les aider à pousser leurs idées le plus loin pour les présenter, en juin, au comité exécutif #Africa4Future lors d’une vitrine virtuelle.


Construire des infrastructures durables
En attendant, signalons qu’#Africa4Future est un programme d’accélérateurs communs lancé par Airbus BizLab et «Make-IT in Africa», une initiative développée par GIZ, l’agence allemande pour la coopération internationale. Mis en œuvre avec l’aide de CCHub, une société de conseil en démarrage nigériane, il est également soutenu par UP42, une plateforme de développeurs et une place de marché pour les données et analyses géo-spatiales qui a récemment signé en tant que sponsor technologique du programme. Depuis 2017, année de son lancement, #Africa4Future a accéléré 14 startups en Afrique.


La cohorte 2020 d’#Africa4Future

AgriEdge. Cette startup marocaine développe une plateforme de services d’agriculture de précision pour améliorer la rentabilité des petits exploitants.
Agrorite. La jeune pousse nigériane est en train de créer une plateforme de financement et de conseil conçue spécifiquement pour les agriculteurs.
Crop2Cash. La pépite nigériane travaille sur une plateforme pour connecter les petits agriculteurs aux banques, donner accès aux produits de crédit et
Crop2Cash. assurer la surveillance des banques.
DMM.HeHe. Originaire du Rwanda, DMM.HeHe développe une solution logistique de bout en bout pour connecter les agriculteurs aux clients.
Epinec. Cette startup de services informatiques nigériane travaille sur un outil de gestion de projet pour donner aux agriculteurs une visibilité en temps réel.
Fastagger. La startup kényane développe une plateforme d’intelligence artificielle (IA) en tant que service pour fournir des services d’annotation d’image
Fastagger. aux entreprises axés sur l’IA.
Flamingoo Foods. Cette jeune pousse de négoce de riz du Kenya crée un outil pour prédire les pénuries alimentaires et les excédents alimentaires dans
Flamingoo Foods. la région de l’Afrique de l’Est.
GrowForMe. La pépite ghanéenne travaille sur une plateforme pour connecter les petits exploitants agricoles aux investisseurs et aux particuliers pour
GrowForMe. cultiver une culture spécifique.
RuralFarmers Hub. La petite promue nigériane développe un outil pour fournir aux agriculteurs les meilleures pratiques agricoles et des conseils
RuralFarmers Hub. personnalisés via SMS, appel vocal ou en personne.
XY Analytics. La startup sud-africaine travaille sur un outil de gestion de troupeau pour permettre le suivi de la santé, des déplacements, de la reproduction XY Analytics. et de la localisation du bétail.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page