Éco-Business

Sociétés cotées : l’érosion des bénéfices 2020 dépasse les 21%

Selon la récente note de CDG Capital Insight, le résultat net consolidé des 28 sociétés cotées à la Bourse de Casablanca affiche un repli de 21,8% à 15,4 MMDH en 2020.

CDG Capital Insight vient de publier une note sur les résultats annuels 2020 des sociétés cotées à la bourse de Casablanca. Il en ressort un résultat net consolidé en repli de 21,8% à 15,4 MMDH. Cette baisse, explique CDG Capital est essentiellement due à la régression du résultat net part du groupe (RNPG) du secteur bancaire de 5,7 MMDH qui reflète principalement le recul des résultats d’Attijariwafa bank de -2,8MMDH et de BCP de -1,8 MMDH. Ceci, ajoute la note, suite à la hausse significative du coût du risque et à la contribution exceptionnelle au fonds spécial covid-19.


De son côté, la marge nette a perdu 2,7%, passant ainsi de 12,6% à 9,9% à fin 2020. Quant au RNPG, retraité d’AWB et de la BCP il a progressé de 2,6% à fin 2020. Toutefois, la note relève que cette forte baisse du RNPG a été atténuée par le secteur des télécommunications, notamment la hausse du RNPG de Maroc Telecom avec un montant de 2,7 MMDH à fin 2020. S’agissant du chiffre d’affaires (CA) annuel publié des sociétés cotées, la note fait part d’une baisse de 0,5% à 155,0 MMDH. Les secteurs Energie et Matériaux de construction sont ainsi les premiers contributeurs à cette détérioration. En effet, leurs chiffres d’affaires ont respectivement baissé de 1,95 MMDH et 1,3 MMDH, le CA de Taqa Morocco ayant baissé de 1,3MMDH à 7,8 MMDH en raison notamment de la crise sanitaire qui a fortement impacté les ventes en particulier durant le deuxième trimestre.

De plus, le CA de Sonasid a également baissé de 469 MDH en raison des effets de la crise sur le secteur de la construction et d’un effet prix défavorable. Afriquia Gaz a notamment contribué à cette baisse avec un montant de -631 MDH à 5,7 MMDH. «Une décroissance portée essentiellement par l’évolution du cours du GPL à l’international et la baisse des ventes», lit-on dans la note. Toutefois, explique la même source, cette baisse a été atténuée par la hausse du PNB du secteur bancaire. 

Mariama Ndoye / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page