Éco-Business

Smartgrids, Iot, Blockchain: Ces innovations qui accompagnent la transition énergétique

Les nouvelles technologies, telles que les smartgrids, l’Internet des objets, la blockchain… apportent des solutions pour faciliter la transition énergétique. Les consommateurs d’énergie, les producteurs et même les villes en bénéficient. Au Maroc, l’ONEE est pleinement engagé dans les smartgrids puisque, depuis une année, il a commencé à installer des «compteurs intelligents» chez ses clients.

À l’instar de tous les secteurs économiques, celui de la transition énergétique est également indissociable de l’innovation technologique. En effet, les nouvelles technologies, telles que les smartgrids, l’Internet des objets, la blockchain, etc., apportent des solutions pour faciliter cette transition.

Les smartgrids pour ajuster les flux d’électricité
C’est ainsi que face à la multiplicité des besoins en électricité et la nécessité de maîtriser sa consommation, où les réseaux d’électricité doivent s’adapter et devenir intelligents, les «réseaux intelligents» ou «smart grids» sont des technologies informatiques qui permettent d’ajuster les flux d’électricité entre fournisseurs et consommateurs. En collectant des informations sur l’état du réseau, les smart grids contribuent à une adéquation entre production, distribution et consommation.

Par exemple, en France, les compteurs intelligents, tels que Linky de Enedis et Gazpar de GRDF, permettent aux ménages de calculer et suivre en temps réel leur niveau de consommation d’énergie et ainsi de prendre les mesures nécessaires pour réduire leurs coûts énergétiques. Après avoir rencontré une certaine résistance au début de leurs installations, les Français sont désormais assez familiers de ces compteurs nouvelle génération et de l’opportunité qu’ils représentent: ils sont 70% à estimer que les nouveaux modèles de compteurs leur permettent de mieux suivre leur consommation d’énergie grâce à un relevé de la consommation réelle. Au Maroc, l’ONEE s’est également lancé dans l’installation de compteurs intelligents.

L’Office a déjà placé ses «nouveaux boîtiers» chez ses clients très haute, haute et moyenne tensions. Ceux de la basse tension seront également servis à partir de l’année prochaine, est-il annoncé. L’objectif est de s’appuyer sur cette nouvelle technologie pour limiter les pertes et fraudes, d’introduire une nouvelle tarification plus flexible et plus adaptée, d’offrir des services qui améliorent l’expérience client et de devenir plus moderne.

Les objets connectés pour maîtriser la consommation d’énergie
À signaler aussi que l’essor des objets connectés profite à la transition énergétique. En effet, le thermostat intelligent, l’ampoule connectée… sont des objets qui jouent un rôle important dans la maîtrise et la réduction de la consommation en énergie. L’autre technologie et non des moindres, qui a une incidence positive sur la transition énergétique, est la blockchain. Celle-ci permet en effet d’effectuer des transactions (vente/achat, contrat) sans contrôle centralisé (par des banques ou tout autre intermédiaire), tout en diminuant les coûts et en accélérant la vitesse des transactions.

La blockchain pour l’échange d’électricité «peer to peer»
La blockchain appliquée à l’énergie est liée à l’échange d’électricité en «peer-to-peer» : en évitant les intermédiaires, elle permet de vendre directement de l’énergie à d’autres consommateurs, de manière fiable et sûre, en s’affranchissant des distributeurs. Avec les communautés d’énergie et le développement de l’autoconsommation, des expérimentations sont en cours dans certains pays.

En attendant, il faut savoir qu’au-delà des consommateurs individuels ou industriels, la révolution digitale de l’énergie offre également aux villes et aux territoires de nombreuses opportunités d’amélioration de leur gestion de l’énergie. C’est l’un des premiers leviers du développement des smart cities. L’émergence des villes intelligentes est corrélée à la volonté des territoires d’intégrer la transition énergétique dans les politiques locales et de saisir les opportunités offertes par la révolution numérique et les smart technologies.

Aziz Diouf / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page