Éco-Business

Résultats semestriels d’Addoha : Des chiffres en béton

Le groupe Addoha a publié ses résultats d’activité au terme du premier semestre de 2016. Les objectifs fixés par le Plan Génération Cash ont été dépassés, et le groupe voit son résultat net consolidé augmenter de 12,4%.


Le tableau de bord d’Addoha pullule de voyants verts. Le groupe Addoha a révélé le compte-rendu de ses performances au titre du premier semestre de l’exercice en cours. Il en ressort un chiffre d’affaires consolidé de 3,4 MMDH, en progression de 1,4% par rapport à la même période de l’exercice précédent. Aussi, ce chiffre d’affaires correspond à la concrétisation de la livraison de 8.038 unités. Ventilées par activité, ces performances proviennent de la bonne tenue des segments économique et moyen standing, qui ont contribué à hauteur de 69% (contre 61,6% au premier semestre de 2015) dans le volume d’affaires consolidé à 2.3 MMDH pour 7.497 unités, le reliquat étant réalisé par la branche haut standing à 1.06 MMDH.

En termes de production, le groupe d’Anas Sefrioui a produit 6.595 unités à juin 2016, dont 93% concernent la branche économique et moyen standing. Ce volume est de 95 unités, supérieur aux projections initiales, pourtant qualifiées d’ambitieuses au moment de leur présentation. S’agissant des réalisations commerciales, Addoha a pu écouler 5.438 unités, dont 2.690 logements de produits finis (90,5% concernent les unités sociales finies). Notons également que la marge brute a progressé de 14,9% à 1,1 MMDH, permettant de dégager un taux de marge brute de 32,9%, contre 29,1% un an plus tôt. Aussi, on remarque une bonification de 24% du résultat d’exploitation courant à 864,6 MDH, directement imputable à la croissance de la marge brute et du recul de près de 50 MDH des dotations aux amortissements, dû à une reprise de provision pour risques et charges. Sur le rééquilibrage de la structure bilancielle, un allègement de 5,3% a été relevé au niveau du besoin en fonds de roulement à 17,6 MMDH, sous l’effet combiné de la baisse des stocks (-479,3 MDH), notamment des produits finis, et des créances clients (-2,3% à 7.07 MMDH). Parallèlement, le gearing a été arrêté en amélioration à 55,4% (contre 62,6% en 2015), lié au retrait de 12,2% de l’endettement net à 6,6 MMDH (contre 7,5 MMDH au 31/12/2015).

Pour sa part, le fonds de roulement a reculé de 0,9% à 15,8 MMDH. Couplées à la baisse du besoin en fonds de roulement, ces performances ont rendu possible l’allègement du déficit de la trésorerie nette à -1,8 MMDH (contre -2,6 MMDH au 31/12/2015). L’analyse des comptes sociaux permet aussi de dégager une hausse de 5,6% du chiffre d’affaires à près de 2 MMDH, une progression de 17,2% du résultat d’exploitation à 402,7 MDH et un recul de 23,3% du résultat net à 637,6 MDH. Ces éléments conjugués ont permis à Addoha de dépasser les objectifs énumérés dans son Plan Génération Cash, mis en place début 2015, devant remettre les activités sur le chemin de la croissance après quelques exercices difficiles. On peut dire que c’est désormais chose faite. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page