Éco-Business

Réalisations financières : Unimer confiant pour 2021

Malgré un réel impact sur ses résultats financiers pour l’année 2020, le groupe spécialisé dans l’industrie du poisson reste confiant quant à l’avenir.

Le groupe Unimer, filiale de Sanam Agro, a réalisé durant le 4e trimestre 2020 un chiffre d’affaires consolidé de 331,5 MDH, contre 410,1 MDH enregistrés durant la même période de 2019, soit une baisse de 19%. Toutefois, le groupe spécialisé dans la production et l’exportation de conserves de poissons reste confiant quant à l’avenir. Il a en effet affirmé, dans son communiqué financier, qu’«au regard de la notoriété de ses marques commerciales, de la diversité de ses métiers ainsi que de l’expertise opérationnelle de ses équipes, les performances futures du groupe devraient renouer avec la croissance en conformité avec ses objectifs stratégiques». Au 31 décembre 2020, le chiffre d’affaire consolidé du groupe s’élève à 1,066 MMDH contre 1,445 MMDH enregistrés en 2019.


Cette contre-performance s’explique «principalement par l’impact de la crise sanitaire, d’une part, sur les ventes des filiales du groupe qui ont subi le confinement dans les principaux pays clients, et d’autre part sur la production qui a connu une baisse due au fonctionnement intermittent des exploitations du groupe», détaille ce dernier. Pour ce qui est des investissements, le groupe a engagé, pendant le 4e trimestre, un montant de 5,6 MDH, en baisse de 14% en comparaison avec la même période de l’année dernière. En effet, le groupe Unimer a maintenu ses efforts d’investissements en réalisant, à fin décembre, 37,2 MDH. Le montant total investi durant l’exercice 2019 s’élevait à 49,9 MDH. Concernant l’endettement net consolidé du groupe, celui-ci reste maîtrisé en affichant une stagnation par rapport à la fin de l’année précédente, chose qui confirme la poursuite de la bonne gestion de l’endettement adoptée par le groupe.

Une référence internationale
Il est à noter qu’Unimer est devenue une référence mondiale, et ce dans plusieurs pays d’Europe, d’Amérique du Nord, d’Asie et d’Afrique. Le groupe s’appuie aussi sur son approche intégrée de toute la chaîne de valeur, qui assure un meilleur contrôle du produit à chaque étape de sa production (pêche, mise en boîte, distribution). Le groupe mise sur une diversification de ses secteurs d’activité, ce qui lui permet de conforter sa position actuelle de leader de la conserve et de la semi-conserve.

À préciser qu’Unimer œuvre également à la maîtrise des approvisionnements en sardines et maquereaux. Le groupe dispose en effet de ses propres moyens de pêche.

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page