Éco-Business

Qatar Airways entrera dans le capital de RAM

Qatar Airways s’engage dans une nouvelle phase de développement et vise le marché africain. La compagnie qatarie est en négociations avec RAM pour créer un hub régional incontournable.

C’est officiel. Qatar Airways rejoindra le tour de table de Royal Air Maroc (RAM) et entamera une série d’investissements, conjointement avec son partenaire national, pour développer les infrastructures aéroportuaires, enrichir l’offre en destinations desservies et faire de RAM un hub aéronautique régional à même d’assurer la gestion des flux de et à destination de l’Afrique subsaharienne. Profitant de l’occasion du premier anniversaire du partenariat Qatar Airways/RAM, Akbar Al Baker, président-directeur général de la compagnie qatarie, s’est rendu pour la première fois à Casablanca afin de faire l’annonce des accords jusque-là conclus et ceux à venir au cours de l’année 2017. Au cours de sa première année d’application, ce partenariat a permis d’offrir aux passagers un service de qualité, au sommet des meilleurs standards internationaux.


Qatar Airways, conglomérat de plusieurs sociétés à spécialités multiples et complémentaires, justifie d’une flotte de 100 avions pour une valeur globale de 18,6 milliards de dollars. Ces avions ont une durée de vie de 5 ans, et sont ainsi régulièrement remplacés à raison d’un nouvel avion tous les 10 jours. De plus, Qatar Airways entend ériger 50 hôtels dans le monde dans les 8 à 10 années à venir.

Le tout dans une logique d’amélioration continue de l’expérience client. Une orientation que la compagnie qatarie a fait le choix d’adopter depuis sa création. Présente au Maroc depuis 2002 avec le lancement de Doha Service, en partenariat avec RAM, cette collaboration avec la compagnie nationale a atteint son point de maturité avec le co-développement de la présente stratégie subsaharienne. «Je suis très satisfait de notre partenariat avec Royal Air Maroc. Nous avons constaté une forte demande pour des services au départ et à destination du Maroc, et nous avons choisi d’y répondre en ajoutant la ville de Marrakech à notre réseau», a déclaré Al Baker, insistant sur l’importance de booster les négociations afin de concrétiser la vision partagée entre les deux partenaires quant aux croissances futures.

À ce sujet, le PDG de la compagnie qatarie a déclaré que «grâce à cette collaboration fructueuse, les clients de Qatar Airways peuvent désormais profiter du réseau global de  RAM en Afrique de l’Ouest, tandis que les passagers de la compagnie marocaine bénéficieront de notre réseau qui s’étend au Moyen-Orient, en Asie et en Australie». Bien que les détails de l’opération d’augmentation de capital par incorporation de fonds n’aient pas été livrés, étant donné que le partenariat n’est qu’à ses premières phases de négociations, le PDG de Qatar Airways s’est montré confiant quant à l’intérêt que la partie marocaine porte à ce projet, et s’attend à une offre sérieuse devant inclure le groupe qu’il représente dans le tour de table afin d’entamer les investissements nécessaires au développement des activités de RAM, de renforcer et d’agrandir son réseau et de faire de cette alliance un hub régional et continental incontournable.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page