Éco-Business

PLF 2023 : entreprendre oui, mais à quel prix ?

Pendant des décennies, le Maroc a raté le coche de l’entrepreneuriat. Il a fallu que la plus haute instance du pays intervienne pour mettre en place des programmes d’accompagnement aux jeunes porteurs de projets. Une dynamique que l’Exécutif compte perpétuer, bien que le son de cloche de professionnels renseigne sur les difficultés d’accès au financement qui persistent. Il va de soi que l’augmentation de la productivité crée de la richesse et, par ricochet, une croissance économique. D’où l’intérêt de stimuler...
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Bouton retour en haut de la page