Éco-Business

OPCI : le Groupe Crédit agricole se lance

Crédit Agricole du Maroc a décroché l’agrément de l’AMMC pour son premier OPCI «Immovert Placement». D’autres fonds du genre sont dans le pipe du Groupe.

Le groupe Crédit agricole du Maroc fait d’une pierre deux coups, en matière de gestion de patrimoine immobilier. L’opérateur vient, en effet de décrocher l’agrément de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) pour son premier OPCI «Immovert Placement», intégrant par-là un segment d’activité nouveau et lui assurant une avancée dans la gestion dynamique de son patrimoine immobilier. L’obtention de cet agrément, est-il expliqué auprès du GCAM, fait suite à la création et la structuration par le Groupe de son premier fonds OPCI après l’approbation consentie par son Conseil de surveillance en décembre 2019.


D’un point de vue technique, Immovert Placement revêt la forme d’une société de placement immobilier «SPI» lancée avec l’apport de plusieurs actifs immobiliers (agences bancaires, plateaux de bureaux et centres de formation) d’une valeur globale de plus de 500 millions de dirhams. Ces biens immobiliers, aujourd’hui propriétés du Groupe Crédit Agricole du Maroc, seront cédés aux institutionnels, en contrepartie d’un bail de longue durée avec la banque et ses filiales.

«Cette opération vise à améliorer encore plus l’optimisation de la gestion des biens immobiliers du Groupe tout en bénéficiant d’un rendement et d’un régime fiscal attractif en cas de transfert de biens immobiliers aux fonds créés», détaille le management de la banque verte.

Le Groupe annonce par ailleurs son intention d’enrichir et d’élargir son portefeuille d’OPCI’S à travers le lancement d’autres fonds. Soulignons que la banque avait déjà réalisé deux opérations de titrisation d’actifs immobiliers en 2013 et 2015 pour près d’un milliard de dirhams. «Ces dernières avaient permis à la banque de recourir au marché des capitaux à des taux compétitifs tout en optimisant les ratios prudentiels et la gestion du bilan», indique le Groupe Crédit agricole à ce sujet. Ce premier pays inaugurait ainsi le déploiement d’une stratégie de dynamisation des actifs immobiliers «avec pour finalité de veiller à ce que les actifs immobiliers contribuent en permanence et de manière optimale aux objectifs stratégiques fixés par la Banque», explique la même source.

Sami Nemli / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page