Éco-Business

OCP : montée en flèche du chiffre d’affaires au 1er semestre

Dans le cadre de la publication de ses résultats relatifs au deuxième trimestre 2022, le groupe OCP annonce que son chiffre d’affaires a progressé de 72% à fin juin.

La hausse des prix de vente a engendré une montée en flèche du chiffre d’affaires d’OCP, le leader mondial du marché des fertilisants. En effet, au second trimestre 2022, le chiffre d’affaires a atteint 30,69 milliards de dirhams (MMDH), en nette progression de 69%, contre 18,19 MMDH pour le même trimestre 2021. Par ailleurs, sur les six premiers mois de l’année en cours, OCP a enregistré un chiffre d’affaires de 56,018 MMDH, assurant ainsi une hausse de 72% par rapport aux 32, 47 MMDH enregistrés au premier semestre 2021. «Cette performance est portée par des conditions de marché solides, soutenant une nouvelle hausse des prix de vente», détaille le groupe dans sa communication financière trimestrielle. En annonçant ces chiffres, OCP affirme qu’il publiera, courant septembre, ses résultats semestriels détaillés ainsi que les états financiers à fin juin.

Par ailleurs, il est précisé que le groupe poursuit ses investissements, avec des dépenses engagées de 4,86 MMDH au terme du deuxième trimestre, enregistrant une hausse de 91% par rapport à la même période en 2021 (2,55 MMDH). Sur le semestre, le volume des investissements du groupe a atteint 7,85 MMDH, en hausse de 83%, par rapport au premier semestre de l’année précédente, où l’opérateur avait engagé 4,3 MMDH d’investissements.

81,1% de hausse des exportations de phosphates

Selon les indicateurs mensuels de l’Office des changes, les exportations de phosphates et dérivés ont continué à progresser, grâce à la bonne tenue de plusieurs branches. En effet, les ventes du secteur ont augmenté de 81,1% à plus de 68,77 MMDH au titre des sept premiers mois de l’année 2022. Cette évolution est due, principalement, à la hausse des ventes des engrais naturels et chimiques (+22,79 MMDH) reliée à l’effet prix qui a plus que doublé à 8.823 dirhams par tonne à fin juillet 2022 contre seulement 3.897 DH/T une année auparavant.

L’Office des changes note également que les quantités exportées ont accusé une baisse 14,3%. Rappelons qu’en 2021, le groupe OCP avait affiché une hausse importante de 50% de son chiffre d’affaires, pour atteindre 84,3 MMDH, contre 56,2 MMDH à fin décembre 2020. Cette performance s’explique principalement par une demande soutenue dans les principales régions importatrices et des prix plus élevés pour toutes les catégories de produits (roche, engrais et acide). De plus, l’optimisation de la performance opérationnelle mise en place par OCP, couplée à la hausse des prix de vente, ont en partie neutralisé la hausse des prix des matières premières (ammoniaque et soufre), et se sont traduites par une progression de 94% de l’EBITDA du groupe à fin 2021. Pour leur part, les dépenses d’investissement ont totalisé 13,13 MMDH en 2021, au-delà des 9 566 MDH de 2020.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page