Éco-Business

Notation : la perspective «stable» du Maroc confirmée par Fitch  

La note de défaut émetteur en devises étrangères à long terme du Maroc, à BB+ avec une perspective «stable», a été confirmée par Fitch Ratings.

L’agence de notation affirme que les notations «BB+» du Royaume sont soutenues par une part modérée de la dette en devises dans la dette publique, un solide soutien des créanciers officiels et un historique de stabilité macroéconomique, reflété par une inflation et une volatilité du PIB relativement faibles avant la pandémie.

L’agence prévoit un ralentissement de la croissance à 1,1% en 2022, «en raison de la pire sécheresse depuis des décennies, de la forte contraction de la production agricole, de l’inflation affectant la consommation et de l’environnement international défavorable en termes de prix des matières premières et de hausse des taux d’intérêt».

Dans le même sillage, Fitch s’attend à ce que l’inflation s’établit en moyenne à 6,2% cette année avant de tomber à 2,2% en 2024, à mesure que les pressions sur les marchés mondiaux des matières premières s’atténuent

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page