Éco-Business

Marsa Maroc a misé sur le mix prix-produit

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco
Marsa Maroc a réalisé un chiffre d’affaires en appréciation de 23% à 1,27 MMDH./DR

 
Sur les six premiers mois de 2016, l’opérateur portuaire Marsa Maroc a réalisé un chiffre d’affaires en appréciation de 23% à 1,27 MMDH, attribuable à une modification du mix prix-produit en faveur de trafics plus rémunérateurs tels que le conteneur et les produits raffinés, relèvent les analystes d’Upline Securities.


Dans un contexte marqué par un repli de 24% du trafic vrac liquides (effet disparition du trafic de pétrole brut suite à l’arrêt de la raffinerie de Mohammedia), contrebalancé par une hausse de 20% du trafic conteneurs et une appréciation de 62% du trafic céréales, Marsa Maroc a clôturé la première moitié de l’année sur une stabilisation du trafic global traité à 18,5 millions de tonnes. Cependant, le concessionnaire a réussi à doper ses réalisations semestrielles.

Tirant profit d’une quasi-stagnation des achats et autres charges externes à 305,1 MDH, l’excédent brut d’exploitation (EBE) de Marsa Maroc s’est affermi de 30% pour se chiffrer à 587,3 MDH. Il a généré une marge brute en bonification à 46,03% à fin juin 2016, contre 43,55% un an plus tôt, souligne la société de Bourse.

Pour ce qui est du résultat d’exploitation, il s’est nettement apprécié de 51,7% à 430,4 MDH, intégrant une baisse de 6,6% des dotations d’exploitation et une augmentation de 36,7% des charges du personnel.

En somme, cette évolution du résultat d’exploitation s’est traduite par une augmentation de 6,4 points de la marge opérationnelle à 33,73%.

Incluant une dépréciation de 43,6% du résultat financier à 26,1 MDH et l’impact positif de l’économie d’impôt consécutive à l’IPO, le résultat net part du groupe (RNPG) clôture le premier semestre de l’année sur un accroissement de 27,8% à 285,7 MDH, moyennant une marge nette calculée sur la base du résultat net consolidé de 22,4% (versus 21,6% au juin 2015), ajoute la même source.

En termes de perspectives, Marsa Maroc compte poursuivre sa stratégie de développement et de renforcement de sa position d’opérateur leader dans l’exploitation de terminaux portuaires de traitement du trafic gateway.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page