Éco-Business

Maroc Telecom : l’opérateur préserve ses fondamentaux

Malgré les performances en termes de recrutement, le groupe continue de pâtir de l’environnement réglementaire et concurrentiel difficile surtout sur le marché domestique. Au 1er trimestre, le chiffre d’affaires consolidé a reculé de 1,6%. Au Maroc, les revenus sont en retrait pour le huitième trimestre consécutif. Néanmoins, le groupe affiche une marge d’Ebitda assez confortable de 51,5% au 1er trimestre.

Maroc Telecom a gagné 2,7 millions clients sur douze mois hissant le parc à près de 76 millions au 1er trimestre. Au total 2,2 millions de clients ont été recrutés à l’étranger et 500.000 au Maroc. Par contre, le chiffre d’affaires n’emprunte pas la même trajectoire. Il a baissé de 1,6% à 8,8 MMDH sur la période allant de janvier à mars 2022. La pression sur les revenus du groupe émane des activités sur le marché domestique. Maroc Telecom vient d’aligner huit trimestres consécutifs de baisse du chiffre d’affaires au Maroc.

Ce dernier s’est établi à 4,8 MMDH sur les trois premiers mois de l’année en recul de 2,7% dont un repli de 5,1% des revenus issus du segment Mobile. Le groupe attribue ces réalisations au contexte réglementaire et concurrentiel difficile. Le revenu moyen mensuel généré par chaque client a significativement baissé au cours des dernières années. Il s’élevait à 44,90 DH au 1er trimestre, en baisse de 8% sur un an. Il y a dix ans, il tournait autour de 80 DH. Les activités Fixe et Internet ont généré un chiffre d’affaires en hausse de 1% à 2,4 MMDH, malgré la perte de 51.000 lignes fixes.

Sur ce marché, la croissance de 8,3% de la Data fixe contrebalance la baisse de la voix. La diversité des géographies d’intervention du groupe permet d’atténuer l’impact de la baisse de régime sur le marché domestique. L’international a généré un chiffre d’affaires de 4,3 MMDH, stable par rapport au 1er trimestre 2021. À taux de change constant, il est en hausse de 1,8% grâce au dynamisme de la Data Mobile (+29).

Hors baisse des terminaisons d’appel, les revenus des filiales progressent de 2,8% à taux de change constant, commente le groupe. Après trois mois, l’Ebitda, le principal indicateur de rentabilité de Maroc Telecom a diminué de 0,9% à 4,5 MMDH (-0,1% à taux de change constant). Il est tiré vers le bas par les activités au Maroc qui affichent un résultat opérationnel avant amortissement en retrait de 2,2% à 2,6 MMDH.

En revanche, cet indicateur progresse de 0,9% à l’international à 1,9 MMDH (+2,8% à taux de change constant). La marge d’Ebitda gagne 0,4 point (0,3 point à taux de change constant) à 51,5%. La filiale d’Etisalat, qui va verser 4,2 MMDH de dividendes à ses actionnaires à partir du 1er juin, a dégagé un bénéfice ajusté de 1,5 MMDH au 1er trimestre en hausse de 1,8% (+2,5% à taux de change constant).

Frank Fagnon / Les Inspirations ÉCO

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page