Éco-Business

Maroc-CCG : La coopération en chiffres

Le roi Mohammed VI participe au premier Sommet Maroc-CCG, mercredi, à Ryad./DR

La coopération économique entre le Maroc et les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) a été renforcée ces dernières années grâce à une croissance constante du volume des investissements et des échanges commerciaux entre les deux parties.
Ainsi, au cours des 10 dernières années, le volume global des investissements au Maroc provenant des pays du Golfe a atteint 5 milliards de dollars (plus de 48MMDH).


En plus, les échanges commerciaux entre le Maroc et les pays du CCG ont augmenté de 11% en moyenne annuelle pour atteindre 28,6MMDH en 2014, représentant 4,9% des échanges totaux du Maroc contre 3,6% en 2000, selon le rapport économique et financier 2016, accompagnant le projet de loi de Finances 2016.

L’Arabie saoudite est le premier client du Maroc dans la région du Golfe, avec environ 920MDH d’exportations, soit 52,4% du total régional, suivie des Émirats arabes unis (EAU), avec 589MDH et une part de 33,5%.

Ainsi, les flux d’IDE en provenance du CCG ont atteint 10,2MMDH en 2014, marquant une hausse de 82% par rapport à 2013. Leur part dans l’ensemble des IDE entrants au Maroc est ainsi passée à 28% en 2014 contre 14% en 2013.

Entre 2006 et 2014, les IDE en provenance des pays du Golfe ont cumulé près de 57MMDH, représentant 19% des IDE totaux à destination du Maroc durant la même période. Ces investissements sont essentiellement originaires des Émirats arabes unis (44% des flux reçus du CCG en 2006-2014) et de l’Arabie saoudite (38%) et sont notamment destinés aux secteurs du tourisme, de l’immobilier et de l’énergie.

Afin de développer davantage les liens de coopération économique, la Fédération des Chambres du CCG s’attend à ce que les investissements au Maroc dépassent les 120 milliards de dollars au cours des 10 prochaines années. Ces investissements se feront notamment dans les secteurs de l’industrie, du tourisme, de l’agriculture et de l’énergie.

Le sommet Maroc-CCG, qui se tiendra mercredi à Ryad avec la participation du roi Mohammed VI, donnera, sans nul doute, une forte impulsion aux relations économiques entre le royaume et les six pays membres de ce groupement régional.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page