Éco-Business

MAMDA ajoute de nouvelles filières à son portefeuille

En marge de la 13e édition du SIAM qui se déroule actuellement à Meknès, le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) et la Mutuelle agricole marocaine d’assurances (MAMDA) ont conclu aujourd’hui une convention de partenariat visant l’accompagnement des filières animales et arboricoles.

Cet objectif sera atteint à travers l’amélioration du taux de pénétration de l’assurance dans les secteurs de la production bovine, équine et arboricole. C’est ainsi que le GCAM et la MAMDA s’engagent à mettre à la disposition des clients du GCAM opérant dans la filière bovine et équine ainsi que la filière arboricole les produits d’assurance dédiés développés par MAMDA. Les produits d’assurance de mortalité de bétail et d’arboriculture seront ainsi distribués en faveur des bénéficiaires de crédits pour l’acquisition du bétail et l’entretien de plantations arboricoles, adaptés. Au titre de cette convention et en complément de la mise à disposition des produits d’assurances, MAMDA s’engage à organiser des ateliers de formation et d’information sur les produits d’assurance et de garantie ainsi que sur les modalités de souscription spécifiques à chaque produit.


MAMDA développera également des supports de communication sur les produits d’assurance «mortalité du bétail» et «arboriculture». Enfin, MAMDA mettra en place un processus rapide de traitement des dossiers de souscription et d’indemnisation des bénéficiaires. Quant à GCAM, il assurera la promotion et la commercialisation des produits d’assurance de la MAMDA et offrira des moyens de financement de la police d’assurance à ses clients opérant dans les filières bovine, équine et arboricole. D’autre part, la MAMDA a également conclu une convention de partenariat avec la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (FISA) portant sur la promotion des produits d’assurances auprès des opérateurs du secteur avicole.

Cette convention permettra l’amélioration du taux de pénétration de l’assurance agricole dans le secteur avicole avec notamment pour les membres adhérents de la FISA des produits d’assurances tels que l’incendie des couvoirs, les maladies et la mortalité avicole ainsi que d’autres produits d’assurances spécialement conçus pour garantir les investissements du professionnel du secteur avicole et la protection de leurs salariés. Un coup de boost est par ailleurs également voulu pour la filière équine. Dans ce sens, MAMDA et SOREC ont signé une convention de partenariat pour la promotion des produits d’assurances auprès des opérateurs de la filière équine. Sont ainsi concernés les éleveurs, les propriétaires mais également les cavaliers et entraîneurs de chevaux de course.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page