Éco-Business

Liquidité bancaire vs faiblesse du crédit, un paradoxe selon le CMC

Le CMC ne s’explique pas la faiblesse du crédit bancaire./DR

 
Dans sa note parue mercredi, le Centre marocain de conjoncture (CMC) s’interroge sur le paradoxe sur l’abondance de liquidité bancaire et la faiblesse du crédit. 


Selon le communiqué du CMC «la situation monétaire se caractérise, d’un côté, par une amélioration substantielle de la liquidité bancaire, et de l’autre côté par une faiblesse du crédit bancaire au secteur non financier». 

Le secteur industriel n’est pas épargné par cette conjoncture et demeure la plus grande préoccupation des «pouvoirs publics sur son devenir». Cependant, plusieurs projets dans ce domaine sont en cours et promettent d’offrir des résultats favorables.

«Les tendances conjoncturelles font état depuis le début de l’année d’une forte contraction de la croissance», signale le communiqué. Cet état se traduit par un ralentissement du rythme d’inflation et cela se répercute notamment sur le pouvoir d’achat.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page