Éco-Business

Les « Concours Al Omrane de la lecture » organisés dans plusieurs villes du Maroc

Dans le cadre de la mise en œuvre de la convention cadre de partenariat signée, le 11 décembre 2020, entre la Fondation Al Omrane et le ministère de l’Education nationale, une série de concours baptisés « Concours Al Omrane de lecture » ont été organisés dans les villes d’Agadir, Salé, Moulay Rachid à Casablanca et Errachidia dans l’objectif d’encourager les élèves de la 5ème et 6ème année du primaire à la lecture et de développer chez eux les compétences linguistiques en langue arabe, amazighe et française pour augmenter leur capacité à s’exprimer couramment, d’améliorer leur conscience culturelle dès leur plus jeune âge et élargir leurs horizons de réflexion ainsi que leur pensée critique et créative.

Ces concours, ayant connu la participation de plus de 50.000 élèves de la 5ème et 6ème année du primaire répartis dans 337 écoles publiques, se sont déroulés en trois étapes :


  • Étape 1 : Les qualifications préliminaires ont commencé et ont été menées au niveau de chaque établissement d’enseignement participant par la Lecture et la synthèse de 10 livres de la même langue dans des livrets spéciaux intitulés « Le passeport de la lecture ».
  • Etape 2 : Les qualifications préliminaires ont été menées au niveau des groupes de pratiques professionnelles qui est un groupement d’écoles. Chaque participant ayant réussi le passage a lu 10 livres.
  • Etape 3 : Les qualifications finales ont été faites au niveau provincial. Chaque participant ayant réussi le passage a lu 10 livres lors de cette dernière phase.

En tout, plus de 500 000 livres ont été lus et résumés (10 livres par enfant) dans les « passeports de lecture » dédiés à chaque phase.

A la fin du concours, des attestations et des prix offerts par la Fondation Al Omrane ont été distribués et aux participants et aux gagnants.

La Fondation Al Omrane en bref

Créée en 2010, la Fondation Al Omrane, a pour axe principal la solidarité au profit des enfants, à travers notamment l’aide aux orphelinats, la sensibilisation dans le cadre du programme d’appui à la scolarisation des élèves des écoles primaires par l’encouragement des activités parascolaires, l’éducation au civisme, et la motivation pour la poursuite des études contre l’abandon scolaire. Le second axe de solidarité est orienté vers la santé des mères et des enfants par des programmes spécifiques.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page