Éco-Business

Le port de Cadix en mode promo

Le port de Cadix a exposé devant des autorités marocaines et des opérateurs économiques ses atouts pour devenir une plateforme incontournable du commerce entre le Maroc et l’Europe.


Le port de Cadix multiplie les opérations séduction à l’encontre des autorités portuaires et des opérateurs marocains. Une délégation marocaine, composée d’opérateurs marocains privés des secteurs de la logistique et des transports, ainsi que de représentants du port de Casablanca et de l’Agence nationale des ports (ANP), a assisté jeudi à une présentation réalisée par l’établissement portuaire andalou qui souhaite pouvoir (re)desservir le royaume via une connexion maritime. De l’aveu même de José Luis Blanco, président de l’autorité portuaire de Cadix, l’objectif de cette rencontre est de rétablir la liaison maritime qui reliait jadis cette ville andalouse au port de Casablanca.

En effet, le port de la métropole marocaine disposait, jusqu’en 2014, d’une connexion avec le port gaditan dédiée principalement au trafic roulier. Cette fois-ci, le port affiche de grandes ambitions. Outre le trafic roulier, le terminal de Cadix estime être en mesure d’accueillir des croisières, des réparations navales ou l’industrie offshore. À cette occasion, les responsables du port ont dévoilé devant l’assistance marocaine ce qu’ils considèrent être les atouts de cette infrastructure portuaire pour devenir une plateforme incontournable au niveau des échanges commerciaux entre le Maroc et l’Europe.

À cet égard, le port estime que son interconnectivité maritime, aérienne et terrestre lui permet de s’adjuger une part du volume des échanges commerciaux réalisés entre les deux rives. Les autorités du terminal de Cadix considèrent que, de par sa situation géographique, son réseau routier, le professionnalisme de son service ainsi que la capacité de son infrastructure, Cadix «est la meilleure option pour connecter le Maroc à l’Europe. Pour appuyer ces arguments, la directrice du Département commercial de l’établissement portuaire a fourni à ses hôtes marocains une présentation détaillée de ses multiples équipements, ses services et solutions logistiques au profit des opérateurs.

Durant cette rencontre de prospection, sept entreprises de la région, évoluant dans le secteur de la logistique et transit, ont établi des contacts avec leurs homologues marocains, a souligné l’administration portuaire dans un communiqué. Il y a un an, une délégation du port de Cadix s’est rendue à Casablanca à la rencontre des professionnels marocains opérant dans le secteur des importations-exportations. Cette rencontre s’inscrit donc dans la démarche de repositionnement de ce terminal auprès des clients marocains. De fait, une compétition de grande envergure est engagée entre les ports andalous. Cadix veut grignoter une infirme partie de l’important trafic réalisé par le port d’Algésiras. Outre le mastodonte algézirois, Cadix chercher à dépasser le port de Huelva, qui a aussi des vues sur le royaume et son trafic commercial maritime. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page