Éco-Business

Lamiae Taïbi : «Le chatbot Yass’In» est une nouvelle étape dans la stratégie marque employeur du groupe»

Lamiae Taïbi, Group Digital Strategy Manager Groupe Intelcia

Les Inspirations Éco : Concrètement, qu’est-ce que la Digital Factory, et quelles sont ses missions?
Lamiae Taïbi: Nous sommes partis d’un constat: avec le digital et l’arrivée de l’intelligence artificielle, les comportements et les usages changent, tout comme nos métiers sont amenés à évoluer. Intelcia a créé en 2017 une Digital Factory qui prend en charge les sujets d’innovation et du digital s’articulant autour de 3 axes. Il s’agit de l’optimisation du marketing digital et social media du groupe, de l’accompagnement de l’expérience collaborateurs à travers la digitalisation de nos process internes et, enfin, de la conception de solutions digitales innovantes et de la veille autour de l’évolution de nos métiers.

Quels sont les enjeux à l’origine de ce projet?
Intelcia est un groupe ambitieux qui se développe de manière importante sur différents territoires. Avec un ADN humain extrêmement fort, il fonde sa stratégie sur la proximité de ses collaborateurs et un sens de l’écoute et de l’agilité vis-à-vis de ses clients. La Digital Factory, comme nos différentes entités, a pour mission d’accompagner ces enjeux. Sur le volet collaborateurs, Intelcia souhaite offrir la meilleure «expérience collaborateur» et maintenir la proximité de manière cohérente dans tous les pays. La Digital Factory a ainsi pour mission d’accompagner la digitalisation de certains process internes pour plus d’efficacité et de proposer des solutions digitales innovantes à même de répondre aux besoins et comportements des candidats et collaborateurs «digital natives». Nos métiers évoluent également avec la digitalisation et l’intelligence artificielle. Le rôle de la Digital Factory est d’œuvrer, avec les autres entités opérationnelles, à anticiper ces évolutions et à offrir de nouveaux services, en ligne avec les nouveaux besoins de nos clients donneurs d’ordre et les nouveaux comportements de leurs clients.


Qu’est-ce qui caractérise votre nouveau service chatbot «Yass’In» ?
Intelcia a choisi de développer un chatbot de recrutement au service des candidats, destiné à améliorer l’expérience candidat et à attirer de nouveaux talents «digital natives», habitués à utiliser les réseaux sociaux et ultra-connectés. Doté d’une intelligence artificielle, «Yass’In» s’intègre aux usages quotidiens de nos candidats potentiels et utilise le même «langage et style». Il est également disponible à tout instant pour un contact sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook Messenger.  Nous pensons que le chatbot est un outil intéressant pour un premier contact avec le candidat avant le «face-à-face» avec le recruteur. En effet, l’approche est plus interactive et plus attractive qu’un simple formulaire de candidature en ligne. Ainsi, Yass’In peut répondre à un premier niveau de questions sur notre groupe, nos métiers et notre process de recrutement. Il fait également passer aux candidats les premiers entretiens de recrutement et tests de français par «chat». Il score, présélectionne et invite les candidats retenus à prendre rendez-vous avec l’équipe RH pour passer à la suite du process de recrutement (entretien physique dans nos locaux).

Ce service de messagerie a-t-il les capacités nécessaires pour bien mener à bien la tâche de présélection de vos futurs conseillers client?
Le chatbot permet aujourd’hui de répondre en ligne aux candidats à tout moment sur des questions relatives à notre groupe, ses opportunités d’emploi, ses avantages et sur notre process de recrutement. Il permet en effet de faire une présélection sur la base des résultats des tests de français qu’il propose également. Le candidat peut avoir un premier feed-back en quelques minutes. Ce premier chatbot a été développé par une équipe projet qui a impliqué les équipes d’Intelcia et celles d’une start-up tech avec laquelle nous avons travaillé en étroite collaboration, notamment pour prévoir les enchaînements de conversations, concevoir un moteur sémantique permettant la compréhension des questions et également le doter d’un pack émotionnel, adapté au profil cible de nos candidats milléniaux… Aujourd’hui, «Yass’In», comme tous nos collaborateurs, poursuit son évolution au sein du groupe. Il s’alimente quotidiennement des interactions avec les candidats pour parfaire sa formation et enrichir son lexique, en vue d’une meilleure fluidité des échanges.

Quelles ambitions se cachent derrière le lancement de ces services?
Aujourd’hui, le chatbot Yass’In recrute uniquement pour les postes de conseiller client digital au Maroc. Il est en cours de déploiement dans les autres activités et pays de présence du groupe. «Yass’In» est une nouvelle étape dans la stratégie marque employeur du groupe, et ce afin de proposer un service en ligne réactif et multicanal et d’attirer chaque année de nouveaux talents. D’autres projets de digitalisation sont également en cours, notamment au niveau de nos process internes, en vue d’une meilleure expérience collaborateurs.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page