Éco-Business

La hausse des dépenses contenue à 11,5%

Au-delà du dérapage des charges de compensation, en raison de la hausse des cours internationaux des matières premières, notamment l’énergie (le cours du gaz butane a atteint une moyenne de 781,15 $ la tonne contre près de 583 $ à fin septembre 2021), la hausse des autres dépenses reste plutôt maîtrisée. Au total, les dépenses ordinaires se sont renforcées de 11,5%, à 211 MMDH.

Baisse des prix du carburant : 1 milliard de DH de perte pour les distributeurs



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page