Éco-Business

Innovation : c’est parti pour l’Agritech4Morocco Innovation Challenge

La stratégie «Génération Green 2020-2030» organise son premier appel à projets innovants dans l’agriTech. Dénommée Agritech4Morocco Innovation Challenge, l’initiative, lancée par la Banque Mondiale, le CGIAR Accelerate for impact platform et Impact Lab, bénéficie du soutien de Digital development partnership et du ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, des eaux et forêts et de son Pôle d’agriculture digitale. Les candidats ont jusqu’au 1er mai prochain pour déposer leurs dossiers. Le Démo Day aura lieu en juillet. Ce sera l’occasion pour les 10 meilleurs d’entre eux de présenter leurs innovations aux investisseurs. 

Du nouveau dans la stratégie «Génération Green 2020-2030» qui veut introduire un changement dans la façon dont le Maroc envisage son développement agricole. La Banque Mondiale, le CGIAR Accelerate for impact platform et Impact Lab ont annoncé, en début de semaine, à travers un webinaire, le lancement du tout premier appel à projets innovants AgriTech4Morocco innovation challenge de «Génération Green».

L’initiative, qui est soutenue par le Digital development partnership, administré par le groupe Banque mondiale, en partenariat avec le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, des eaux et forêts (MAPMDREF) et son Pôle d’agriculture digitale (PAD), vise à identifier, sélectionner et accélérer les solutions capables de répondre aux défis les plus pressants du secteur agroalimentaire marocain.

Premier appel à projets innovants de «Génération Green»

Intervenant à cette occasion, Rémi Trier, le Spécialiste sénior en agriculture de la Banque mondiale, a déclaré que «les opportunités offertes par les technologies digitales permettent aux systèmes agroalimentaires de moderniser l’ensemble des chaînes de valeur en orientant la production vers une agriculture de précision, répondant aux impératifs d’augmentation de la productivité ainsi qu’aux défis posés par les changements climatiques; en favorisant la création d’emplois nouveaux et de qualité en amont et en aval de la production primaire; et en ajoutant de la valeur à la production grâce à une meilleure commercialisation, un meilleur contrôle de la qualité, une meilleure traçabilité, etc.

Pour la Banque Mondiale, cet appel à projets est une activité clé complémentaire au programme global d’appui au secteur agricole, en particulier aux deux prêt-programmes pour les résultats mis en œuvre avec le ministère de l’Agriculture».

Majid Lahlou, de la Direction des Systèmes d’Information du ministère de l’Agriculture, a, de son côté, relevé que «le lancement de l’AgriTech4Morocco Innovation Challenge démontre l’engagement de la Banque Mondiale à accompagner la déclinaison des axes de la nouvelle stratégie Génération Verte 2020-2030, et en particulier l’objectif de créer une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs en milieu rural et de fournir des e-services numériques pour 2 millions d’agriculteurs connectés d’ici 2030».

Alors que Gianpiero Menza, Responsable Partenariat et Financements innovants au CGIAR, a noté que «de nos jours, il existe une classe émergente de jeunes entrepreneurs enthousiastes qui recadrent le secteur avec des solutions futuristes, hautement technologiques et sophistiquées que nous visons à repérer et à soutenir par le biais scientifique, financier et d’accès au marché».

Les 10 finalistes seront récompensés en juillet
Bref, l’appel à projets «AgriTech4Morocco Innovation Challenge» a officiellement démarré depuis le début de la semaine. Les candidats intéressés doivent soumettre leurs projets en ligne, seule option proposée, via le portail dédié à l’appel à projets www.agritech4moroccoinnovationchallenge.ma, au plus tard dimanche 1er mai 2022. Un mois après, c’est-à-dire dans la première semaine du mois de juin, les 20 équipes qui ont présenté les innovations les plus prometteuses seront invitées à participer au bootcamp.

Avec le soutien des experts du CGIAR et d’IMPACT Lab, les porteurs de projets bénéficieront d’une formation sur trois jours destinée à développer leurs compétences entrepreneuriales à travers des conférences, des sessions de mentorat et des masterclasses. Ensuite, les candidats présenteront leurs solutions devant un jury d’experts du secteur qui sélectionnera les 10 finalistes qui seront admis à la phase suivante.

Il s’agit notamment d’un programme d’accélération de dix semaines, durant lequel les experts du CGIAR et d’IMPACT Lab aideront les candidats retenus à structurer leurs projets, à entrer en réseau avec des experts et des conseillers de l’industrie et à bien orienter leurs démarches de levée de fonds pour les prochaines étapes de concrétisation de leur projet.

Enfin, le Demo Day conclura le programme d’accélération, en juillet 2022. A cette occasion, les 10 finalistes présenteront leurs solutions devant un panel d’investisseurs et de clients potentiels.

Aziz Diouf / Les Inspirations ÉCO

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page