Éco-Business

Industrie : Saint-Gobain se transforme et grandit au Maroc

Saint-Gobain Développement affirme son positionnement au Maroc et devient Saint-Gobain Maroc. Avec un chiffre d’affaires de près de 900 MDH en 2020 et des prévisions tablant sur 1,1 MMDH en 2021, le groupe lance sa stratégie «Transform & Grow». Détails…

Saint-Gobain Développement Maroc devient Saint-Gobain Maroc, un changement qui s’inscrit dans la continuité du processus de transformation de Saint-Gobain multinationale, leader mondial dans l’habitat durable et le marché de la construction. En pleine expansion, Saint-Gobain Maroc annonce son objectif : «Être encore plus proche de ses clients et de ses marchés». En effet, pour l’année 2020, l’opérateur a enregistré un chiffre d’affaires de près de 900 MDH et en prévoit environ 1,100 MMDH pour 2021. Le groupe compte sept unités industrielles, notamment à Meknès, Kénitra, Dar Bouazza, Safi et Sidi Tiji, et un siège à Casablanca. Il est présent à travers deux principales activités : l’automobile via Saint-Gobain Sekurit et les matériaux de construction, via Lafarge Placo Maroc, Saint-Gobain Weber, Saint-Gobain ISOVER et Saint-Gobain Glass.


Les axes de la stratégie «Transform & Grow»
Dans un communiqué, le groupe affirme que sa vision stratégique pour son développement au Maroc «est de contribuer à l’amélioration des modes constructifs, en apportant des solutions innovantes pour le confort, le bien-être et l’efficacité énergétique dans les bâtiments en s’appuyant sur le savoir-faire et l’expertise du groupe Saint-Gobain».

C’est ainsi que le programme Transform & Grow a été lancé, conduisant à une organisation par pays et la mise en place de synergies opérationnelles entre les différentes activités du groupe dans le monde. Ce programme a démarré en 2020, avec la réorganisation des services supports, la création d’un comité transversal et la mobilisation d’équipes de prescription communes pour promouvoir toutes les solutions Saint-Gobain.

«Cette nouvelle structure organisationnelle de Saint-Gobain au Maroc a ainsi pour objectif d’intensifier la proximité du groupe avec ses marchés finaux, avec une organisation régionale pour les métiers de la construction, et une organisation mondiale pour les métiers mondiaux qui comprennent des solutions innovantes pour les activités Matériaux haute performance (MHP) et Sekurit pour le vitrage automobile», détaille le groupe dans ce sens.

Elle offre également des avantages en termes d’agilité et permet à Saint-Gobain Maroc de tirer pleinement parti des nouvelles opportunités, d’avoir un processus de décision simplifié et de renforcer sa compétitivité.

20 ans au Maroc
Au Maroc, la multinationale Saint-Gobain est présente depuis 1999 avec la création de la société Saint-Gobain Abrasifs qui propose un portefeuille complet de solutions abrasives performantes, pour polir, façonner, découper tous les types de matériaux. Depuis 2012, le groupe Saint-Gobain a renforcé sa présence au Maroc, avec un investissement direct dépassant les 120 millions d’euros, pour l’installation de son activité de vitrage automobile Saint-Gobain Sekurit, l’implantation de son activité des mortiers industriels Saint-Gobain Weber à Dar Bouazza et la mise en place de la joint-venture Lafarge Placo Maroc.

La décarbonation, élément stratégique

La réponse aux défis climatiques et la neutralité carbone sont au cœur de la stratégie de Saint-Gobain. Dans le secteur de la construction, responsable d’environ 40% des émissions mondiales de CO2, Saint-Gobain développe et commercialise des solutions pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments, ainsi que des solutions à empreinte carbone réduite qui ont vocation à remplacer les matériaux de construction lourds traditionnels, à plus forte intensité carbone.

Pour réduire ses émissions de CO2 et atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050, la multinationale concentre ses efforts sur quatre leviers principaux : l’optimisation et la réduction de sa consommation d’énergie ; l’innovation dans ses procédés, à la fois industriels et liés à la conception des produits ; la transition vers l’utilisation d’énergies décarbonées et la mobilisation des fournisseurs et nouvelles initiatives dans le transport.

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page