Éco-Business

Hatim Ben Ahmed : “Le Maroc est le premier pays d’investissement de notre firme”

Hatim Ben Ahmed
Managing partner Mediterrania Capital Partners

Mediterrania Capital Partners dispose d’un capital sous gestion de près de 450 millions de dollars. Depuis 2013, la société a réalisé 15 opérations de capital-investissement dont 7 au Maroc. L’occasion de revenir, avec son Managing partner, sur le bilan de son activité et sa vision de croissance sur le marché national.


Près de 10 ans après sa création, quel est le bilan de Mediterrania Capital Partners (MCP) au Maroc ?
Le bilan est extrêmement positif puisque le Maroc représente le premier pays d’investissement pour notre firme avec plus de 40% de nos fonds déployés dans le Royaume. Casablanca est le principal bureau de MCP avec une dizaine de personnes pour couvrir les investisseurs en Afrique du Nord et de l’Ouest.

MCP investit dans différents secteurs d’activité, quels sont ceux qui sont les plus porteurs au Maroc ?
Nous avons investi dans des secteurs en fort développement : la santé, l’éducation, la construction, le FMCG (Fast-Moving Consumer Goods) et les services financiers et tous nos actifs ont eu de belles croissances ces dernières années. Nous nous sommes positionnés, dans chacun de ces secteurs, au capital du leader du marché ou du challenger.

À ce jour, quel est le montant des capitaux sous gestion par la société, et combien d’opérations de capital-investissement avez-vous réalisées?
Nous gérons, à ce jour, un peu plus de 450 millions USD. Depuis 2013, nous avons réalisé 15 opérations de capital-investissement dont 7 au Maroc.

Mediterrania Capital s’engage souvent dans des prises de participation minoritaires, pourquoi cette logique ?
Nous avons réalisé des prises de participation minoritaires mais, également, majoritaires selon le cas. Il est vrai que nous avons principalement fait des opérations minoritaires jusqu’à présent, mais cela est cohérent avec notre stratégie d’investissement visant d’abord l’accompagnement d’une entreprise dans sa phase de croissance. Néanmoins, nous avons étudié, également, certaines opérations de transmissions majoritaires et nous en avons réalisé deux (l’une au Maroc et l’autre en Égypte).

Quels sont les drivers de la stratégie d’investissements de Mediterrania Capital ?
C’est avant tout le projet porté par le dirigeant de l’entreprise. Si celui-ci fait du sens, qu’il est ambitieux, et que l’entreprise est établie sur de bons fondamentaux (RH, financier, part de marché….), alors nous étudions l’opportunité d’investir.

Comment jugez-vous le développement du capital-investissement au Maroc, quels sont ses enjeux face à la crise ?
La crise a démontré que les entreprises disposant d’un bilan financier solide, ainsi que d’un management capable de naviguer dans un contexte mouvant, ont mieux réussi à s’en sortir que les autres. Par essence, les capital-investisseurs permettent cela et les chiffres ont montré que les entreprises ayant un capital-investisseur au capital ont plus rapidement rebondi en 2021 que les autres. Notre industrie au Maroc est relativement jeune mais a déjà prouvé son utilité à l’économie. Il s’agit, désormais, de «scale-up» les équipes existantes et encourager la création de nouvelles équipes de capital-investissement pour rendre ce marché encore plus dynamique.

Vous avez réussi avec brio l’opération d’introduction en bourse de TGCC, à travers la cession d’une partie de votre participation ? Qu’est-ce qui a motivé cette opération ?
L’introduction en bourse de TGCC est, avant tout, le fruit de trente ans de travail acharné du management et des collaborateurs de cette entreprise. Nous y sommes entrés en 2018 pour donner le dernier coup de pouce en vue de la rendre totalement prête pour le grand public. L’idée principale derrière cette opération était de partager, avec le plus grand nombre possible, cette belle histoire nationale qu’est TGCC à un moment où le potentiel de croissance est encore très fort.

Envisagez-vous de répéter cette opération avec d’autres partenaires ?
Effectivement, certaines de nos sociétés pourraient être éligibles à ce type d’opération. Maintenant, tout cela prend du temps et se préparera dans les années à venir.

Enfin, quels secteurs lorgnez-vous pour l’avenir et quelles sont vos priorités ?
Je continue de penser que la santé et les produits de grande consommation restent des secteurs prioritaires pour les années à venir.

Carte de visite

Mediterrania Capital Partners est une société de capital-investissement spécialisée dans les investissements de croissance dans les PME et les entreprises à moyenne capitalisation en Afrique. Elle gère un capital sous gestion de près de 450 millions de dollars. Au Maroc, elle dispose d’un portefeuille diversifié d’entreprises. Dans la liste de ses partenaires marocains figurent des groupes de renom parmi lesquels Dislog Industries, Akdital, Ceci, Comptant Plus, Indigo, ou encore Medtech, TGCC et l’Université privée de Marrakech.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page