Éco-Business

Évolution de 16,6% des recettes de la pêche continentale

Ces résultats s’expliquent par la production de poissons d’eau douce estimée à 15.000 tonnes, générant une valeur marchande de 150 MDH / D.R.

Le secteur de la pêche et de la pisciculture continentale a enregistré une évolution des recettes de 16,6%, atteignant ainsi 2,1 MDH durant la saison 2015/2016 par rapport à la saison précédente, selon un communiqué du Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification.

Ces résultats s’expliquent par la production de poissons d’eau douce estimée à 15.000 tonnes, générant une valeur marchande de 150 MDH et contribuant à l’amélioration des revenus de 3.000 pêcheurs. Elle est également à l’origine de la hausse de 700 tonnes du taux de production du secteur privé, contribuant ainsi à la création de 120 emplois.


Le Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification a aussi souligné que les parcours de pêche sportive ont été repeuplés de 6 millions de poissons carnassiers (1,2 million de truites). Quant aux retenues de barrage, elles ont été repeuplées de 10,7 millions d’alevins de carpes destinés au développement de la pêche commerciale.

Il est à noter que le Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification a mis en œuvre le programme décennal 2015-2024. Il vise essentiellement à atteindre une production annuelle de 50.000 tonnes, soit une valeur marchande de 750 MDH, d’augmenter le nombre de pêcheurs de loisir à 7.500 pêcheurs et de créer 10.000 emplois supplémentaires liés à l’activité du secteur.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page