Éco-Business

e-commerce. Ismael Belkhayat: « Chari.ma se démarque à l’amont de la distribution »

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Ismael Belkhayat. Fondateur et PDG de Chari.ma

À l’amont de la distribution agroalimentaire, Chari.ma s’est distingué sur le marché national en s’adressant aux commerces de proximité. Et sa stratégie est pour le moins efficace…


Depuis le début de la crise sanitaire, Chari.ma a œuvré pour assurer un service de proximité à ses clients. Quelles sont, en chiffres, les retombées de cette stratégie ?
Chari.ma est une application de e-commerce pour les épiceries et, plus généralement, les commerces de proximité. Elle leur permet de commander, en quelques clics, l’ensemble des produits dont ils ont besoin. La crise sanitaire a eu des retombées positives sur l’activité de Chari.ma. En effet, pour s’approvisionner, l’épicier avait tendance à fermer boutique pour aller acheter ses produits au souk ou au cash&carry le plus proche. Sinon, il devait attendre la visite du camion du fournisseur. Dans les deux cas, ceci va à l’encontre de l’objectif de recherche de distanciation sociale. Afin d’éviter tout contact humain, l’application Chari est la solution idoine. C’est cela qui permet aujourd’hui à Chari de connaître une croissance mensuelle de l’ordre de 20%. C’est-à-dire que, tous les mois, le nombre d’utilisateurs de Chari croît d’un cinquième.

Avez-vous dû opérer des ajustements dans votre stratégie ?
La stratégie de Chari consiste à s’étendre géographiquement et sectoriellement. Sur le premier point, nous avons commencé par la ville de Casablanca, puis nous avons ouvert les commandes aux épiceries dans un rayon de 200 km autour de la métropole depuis notre Warehouse de Bouskoura. Nous venons tout juste d’ouvrir un deuxième Warehouse à Casablanca et allons commencer à desservir les épiceries du Nord. Notre ambition est de couvrir l’ensemble du territoire marocain d’ici fin 2022. En parallèle, nous sommes en train de lancer nos activités en Tunisie depuis la ville de Tunis. Pour ce qui est du volet sectoriel, et au-delà des épiceries, nous comptons couvrir l’ensemble du commerce de proximité répondant à trois caractéristiques: un commerce situé au coin de la rue, qui travaille principalement avec du cash et qui s’approvisionne indépendamment sans passer par une centrale d’achat. Nous avons commencé par les épiceries, puis les parfumeries et nous nous attaquons maintenant aux drogueries, laiteries avant de passer aux cafés et aux restaurants.

Quelles sont les actions mises en place par Chari pour ce mois de ramadan ?
Nous avons conservé nos horaires habituels, c’est à dire que toute commande passée par une épicerie avant 18h est livrée le lendemain. De plus, nous avons mis en place un service de commande par téléphone. Puis, nous avons proposé des «paniers ramadan» à tarif réduit pour permettre aux épiceries de s’approvisionner en produits les plus consommés pour ce mois de ramadan.

Comment Chari.ma se démarque-t-elle durant cette période?
Chari étant digitale, elle peut prendre les commandes même après l’heure du ftour, ce qui n’est pas le cas de ses concurrents. Par ailleurs, Chari est le seul fournisseur qui s’engage sur ses délais de livraison et qui assure une visibilité sur chaque produit commandé.

Comment jugez-vous le développement du e-commerce au Maroc ?
Le e-commerce au Maroc a un bel avenir devant lui. Cette crise a été un catalyseur pour ce secteur qui est en train de changer les habitudes de consommation de la population marocaine. Les citoyens ont de plus en plus confiance dans les achats sur le web et ont pris conscience qu’il s’agit d’un canal utile pour sécuriser la distanciation sociale.

Le secret d’une succes-story

Chari.ma signe une croissance exponentielle. La startup marocaine a été lancée en janvier 2020 par le duo Ismael Belkhayat et Sophia Alj. Son développement a été accéléré au sein du holding familial H&S Invest Holding, présidé par Moncef Belkhayat, qui accompagne les startups de la distribution et la logistique. Son concept est simple : c’est une application d’e-commerce B2B à destination des commerces de proximité. Elle est ouverte à tous les commerçants traditionnels ne disposant pas de centrale d’achat et peut être téléchargée sur l’Android store et l’App store. Elle met à leur disposition une application mobile leur permettant de commander, en quelques clics, l’ensemble des produits dont ils ont besoin pour leur point de vente avec un engagement de livraison gratuite en moins de 24 heures. Quelques mois seulement après son lancement, l’application séduit déjà plus de 10.000 épiceries à travers les principales villes du royaume.

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco Docs

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page