Éco-Business

Digitalisation : l’ADD et l’ANAPEC s’allient

L’Agence de développement du digital et l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences se mobilisent en faveur de la digitalisation. Les deux organismes ont récemment signé une convention de partenariat dans ce sens.

Une convention de partenariat a récemment été signée entre l’Agence de développement du digital (ADD) et l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC). Son objectif : définir les conditions et modalités de partenariat entre les parties pour développer et promouvoir la digitalisation des services publics, la formation-insertion dans le domaine du digital, via des plateformes digitales, ainsi que l’incitation à l’innovation dans le domaine de la promotion de l’emploi au Maroc. Les deux entités annoncent leur volonté de joindre leurs efforts et créer des synergies et des convergences, en vue de mettre en œuvre les actions inscrites dans la convention de coopération.

Dans le détail, les principaux axes de cette coopération portent sur la digitalisation des prestations de services publics, la formation-insertion des jeunes dans les nouveaux métiers du digital à travers la mise en place du dispositif «Digital Academy» de l’Agence de développement du digital, la promotion de l’emploi et des compétences via des plateformes digitales et, enfin, l’innovation dans les process de déploiement des actions visant la promotion de l’emploi et des compétences au niveau national. Ainsi, Mohamed Drissi Melyani, directeur général de l’ADD, et Abdelmounime El Madani, directeur général de l’ANAPEC s’engagent, dans ce partenariat, à réussir le chantier de la transformation digitale transverse à travers la mise en place des mécanismes nécessaires visant un meilleur positionnement institutionnel face aux besoins et enjeux des emplois et compétences. L’ANAPEC, qui est en pleine refonte de son système d’information, sera accompagnée par l’ADD sur ses différents chantiers de digitalisation. «Avec l’ADD, nous allons pouvoir former des jeunes aux métiers du digital, à travers le programme Digital Academy, en mettant à leur disposition des formations qui vont déboucher sur des opportunités dans le secteur du digital, qui a des besoins malgré la conjoncture actuelle», explique-t-on auprès de l’ANAPEC.

Pour rappel, l’ADD est chargée de mettre en œuvre la stratégie de l’État en matière de développement du digital, de promouvoir des outils numériques et de généraliser leur usage auprès de l’administration, des entreprises et des citoyens.

Mariama Ndoye / Les Inspirations Éco

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page