Éco-Business

DataPathology : Witamax injecte 2 MDH

DataPathology, startup de MedTech spécialisée en pathologie digitale, lève 2 MDH pour transformer le système de diagnostic pathologique et améliorer les services fournis aux praticiens et aux patients. Cette augmentation de capital a été réalisée avec la société d’investissement Witamax, fondée par Southbridge A&I et Axxam Family Office.

DataPathology lève 2 MDH auprès de la société d’investissement Witamax, fondée par Southbridge A&I et Axxam Family Office. L’objectif de cette opération pour la start-up est de transformer le système de diagnostic pathologique et améliorer les services fournis aux praticiens et aux patients. Cofondée en 2020 par Hicham El Attar, médecin pathologiste, et Mohammed El Khannoussi, consultant SI & Data, DataPathology lutte contre le manque et le retard de diagnostic des patients atteints de cancer dans les zones souffrant de désert médical, notamment en Afrique.


Sa stratégie repose sur l’accompagnement des hôpitaux, des cliniques pluridisciplinaires et des centres de pathologie, pour faire face, d’une part, à l’augmentation des cas de cancer, et, d’autre part, au problème de manque des pathologistes. «Ceci en leur fournissant une solution complète pour les aider à délivrer un diagnostic pathologique de qualité, de façon rapide et efficace», peut-on lire dans un communiqué publié par la start-up. Ainsi, les fondateurs ambitionnent, à travers cette levée de fonds, de déployer de nouveaux sites, d’accélérer le recrutement des équipes et enfin de se positionner rapidement en tant qu’acteur incontournable en Medtech au Maroc et en Afrique.

Expertise
Dans le détail, l’équipe DataPathology a pour mission de délivrer le diagnostic pathologique de façon rapide et sécurisée au profit des patients. Ceci passe par un procédé de préparation de l’échantillon de tissus humains sur site d’examen du patient (biopsie), sa numérisation, puis le transfert du dossier numérique du patient de façon sécurisée et anonyme, via une plateforme web, à l’équipe médicale pour diagnostic.

Celle-ci peut délivrer le premier avis sur un dossier ou un second avis pour les cas les plus pointus. Ayant déjà tissé des partenariats avec des acteurs internationaux de la santé digitale, installé un premier centre digital de diagnostic pathologique dans le royaume et entamé des discussions sérieuses dans des contrées africaines à fort potentiel de diagnostic cancer, la start-up aspire aujourd’hui à étoffer son réseau de laboratoires au Maroc et en Afrique, puis à consolider le maillage et la logistique nécessaires pour accroître le volume de données à intégrer et à traiter au sein de la plateforme.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page