Éco-Business

Cuir : Le Maroc veut conquérir le marché américain

Le Maroc participe pour la première fois au Salon FN Platform qui se tient du 15 au 17 août 2016, avec l’appui de Maroc Export et la collaboration de la FEDIC (Fédération marocaine des industries du cuir). Il espère conquérir le marché américain qui représente des opportunités pour les exportateurs marocains.


Deux fois par an, le «FN Platform» regroupe un grand nombre d’exposants et de marques de luxe de chaussures en provenance du monde entier. Plus de 30 pays sont présents sur cette plateforme représentant plus de 1.600 marques d’une gamme au-dessus de la moyenne.

En participant à ce salon, le Maroc cherche à mettre en avant le savoir-faire de ses entreprises en matière de chaussures en cuir. Le Salon FN Platform est une excellente occasion de se développer sur de nouveaux marchés. Le challenge est donc de promouvoir des opportunités d’affaires, de nouer des partenariats commerciaux et industriels.

Au Maroc, le secteur du cuir représente un fort potentiel à l’export. Il compte 340 entreprises qui emploient plus de 17.000 personnes pour une valeur de production globale estimée à 3,6 MMDH.  

Pour le cas de la filière chaussure, celle-ci représente la majeure partie de l’activité de transformation du cuir avec plus de 230 unités industrielles et 75% de la production totale en valeur. Opérant avec des marques de renommée mondiale, la filière chaussure marocaine permet de réaliser 72% des exportations totales du secteur, 80% de la valeur ajoutée et d’accaparer 92% des investissements.

À l’horizon 2020, le Maroc ambitionne de créer 35.000 nouveaux emplois stables et de réaliser un chiffre d’affaires à l’export de 5,5 MMDH.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page