Éco-Business

Crédit Agricole tourne le dos au charbon

Le Groupe Crédit Agricole ne va plus financer de centrales à charbon./DR

Au-delà des engagements déjà pris, le Crédit Agricole France a décidé de ne plus financer de nouvelles centrales ou extension de centrales électriques au charbon. Dans un communiqué parvenu à la rédaction, ce jeudi, le groupe explique qu’il a pris cette décision dans la perspective du Climate Finance Day de Casablanca et de la COP22 à Marrakech.


«Cette mesure témoigne de l’engagement renouvelé du Crédit Agricole à accompagner les grandes évolutions de la société dans lesquelles ses clients sont engagés en matière de lutte contre le dérèglement climatique et de transition énergétique», détaille le communiqué.

La décision fait suite aux engagements pris en mai 2015 puis en septembre 2015, en amont de la COP21, de ne plus financer les mines de charbon ou les exploitants spécialisés dans cette activité dans le monde ni de nouvelles centrales électriques au charbon dans les pays à haut revenu, précise-t-on. 

Désormais, le groupe compte s’orienter davantage vers les secteurs liés à l’environnement et au climat.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page