Éco-Business

Crédit agricole du Maroc : un symposium sectoriel pour ouvrir une nouvelle étape

Le Crédit agricole du Maroc a été le pourvoyeur de fonds principal du Plan Maroc Vert et sera, de la même manière, le premier partenaire financier de la nouvelle stratégie Génération Green. Ce mardi, un symposium, dédié au financement de l’agriculture marocaine, permettra de se pencher de manière transversale sur le financement de l’agriculture nationale.

Le Crédit agricole du Maroc (CAM), qui a été le pourvoyeur de fonds principal du Plan Maroc Vert entend bien continuer sur cette lancée en s’érigeant comme le premier partenaire financier de la stratégie Génération Green. Cette ambition que nourrit le top management du groupe bancaire et qui anime les actions du CAM, est la même qui motive l’organisation par le groupe d’un méga évènement rassemblant les principaux acteurs du secteur agricole. En effet, un symposium dédié au financement de l’agriculture nationale est organisé par le Crédit agricole du Maroc, demain mardi à Rabat. L’occasion de se pencher, de manière transversale, sur le financement de l’agriculture nationale dans le cadre de la stratégie Génération Green 2020-2030.


Selon le président du directoire du groupe, Tariq Sijilmassi, la tenue de ce symposium vient couronner le cycle de rencontres menées par le CAM depuis novembre dernier avec les professionnels. À noter que 17 interprofessions au total ont été approchées dans ce cadre par le groupe. Ce cycle de rencontres a été sanctionné par la signature de protocoles d’accompagnement, visant à faire du «sur-mesure» pour résoudre les problèmes de chaque interprofession, a indiqué Sijilmassi dans une interview accordée à la MAP. À présent, ces protocoles ont été finalisés et seront officiellement présentés lors du symposium prévu demain. Mais ce n’est pas le seul fait marquant de cette rencontre qui se déroulera en trois axes. Le premier sera réservé à la vision stratégique globale en présence des principaux acteurs du secteur (ministère, Comader, MAMDA, MCMA, Conservation foncière, Chambres d’agriculture…). Le second sera consacré aux problèmes transversaux qui concernent tout le monde rural. Enfin, le troisième axe se penchera sur les opportunités et les filières, avec la présentation de certaines filières, notamment à travers des regroupements logiques (filières solidaires, produits de niches, filières stars…).

Par ailleurs, il est à rappeler que le CAM s’est fortement mobilisé dans le cadre du Plan Maroc Vert pour lequel les réalisations ont largement dépassé les engagements initiaux qui ont été doublés. Tariq Sijilmassi a indiqué que le CAM déploie un dispositif spécifique pour accompagner les deux axes de la stratégie Génération Green. Pour le volet relatif à la pérennité du développement agricole, le CAM se dit totalement mobilisé en faveur des opérateurs et des filières pour la réalisation de leurs objectifs. Concernant le volet «priorité à l’élément humain», le CAM a développé des offres spécifiques dédiées à la valorisation des terres collectives agricoles et à la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes en milieu rural, conjointement avec le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts. II s’agit, selon le président du CAM, de deux packs avantageux alliant financement bancaire et incitations étatiques à savoir «CAM-Génération Green Jeunes» visant le développement de l’entrepreneuriat des jeunes en milieu rural et «CAM-Génération Green Melkisation» pour les ayants droit bénéficiant des terres dans le cadre de l’opération de melkisation des terres collectives. 

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page