Éco-Business

COP 28 : Attijariwafa bank œuvre pour la transition énergétique

Attijariwafa bank et Schneider Electric s’engagent pour le développement de l’efficacité énergétique au Maroc et en Afrique. Dans le cadre de la tenue de la COP 28, les deux parties ont signé un mémorandum d’entente, sous la supervision du ministère de la Transition énergétique et du Développement durable.

Attijariwafa bank et Schneider Electric ont franchi une étape majeure vers une transition énergétique durable en signant un mémorandum d’entente à Dubaï. L’événement s’est déroulé au Pavillon Maroc de la COP 28, sous la supervision du ministère de la Transition énergétique et du Développement durable.

Le directeur général délégué d’Attijariwafa bank , Youssef Rouissi, a souligné que ce protocole d’accord s’inscrit dans le cadre de l’activation du Fonds africain pour l’efficacité énergétique. La banque prévoit d’accompagner les entreprises dans l’amélioration de leur efficacité énergétique, soutenant ainsi les petites et grandes entreprises marocaines et africaines dans leur processus de transition.

Pour sa part, le directeur adjoint de la stratégie de développement en Afrique au sein du groupe Schneider Electric, Aziz Al-Waer, a déclaré que cet accord vise à soutenir l’économie d’énergie dans l’industrie marocaine tout en accompagnant son développement en Afrique. La forte présence d’Attijariwafa bank sur le continent renforce le rôle du Maroc en tant que pôle industriel de l’énergie durable au niveau continental. Ainsi, l’objectif de ce mémorandum d’entente est de formaliser une collaboration fructueuse entre Attijariwafa bank et Schneider Electric.

Cette collaboration se concentrera sur l’étude, le développement et la mise en œuvre de solutions d’efficacité énergétique, ainsi que sur la fourniture d’équipements et de solutions électriques dans les centrales de production d’énergies nouvelles et renouvelables alignées sur la Stratégie énergétique, lancée par le Royaume. La coopération bilatérale entre les deux entités englobera plusieurs aspects, notamment l’identification des clients et des projets éligibles aux solutions d’efficacité énergétique, l’étude et la mise en œuvre de ces solutions en fonction de leurs compétences respectives, la recherche de partenaires et de subventions, la réalisation d’études de faisabilité techniques, financières et contractuelles, ainsi que le financement de projets d’efficacité énergétique.

Dans une déclaration à la presse, la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali, a souligné que la signature de cet accord est cruciale pour rattraper le retard accusé dans le domaine de l’efficacité énergétique. Elle a également souligné l’importance de cette initiative en harmonie avec les objectifs de la Stratégie nationale énergétique.

Cet accord, deuxième pilier de la stratégie nationale énergétique, représente un nouveau départ pour l’efficacité énergétique. Il est prévu de contribuer à la création de nouvelles solutions financières visant à améliorer le pouvoir d’achat des citoyens en les sensibilisant à l’importance de l’économie d’énergie. Schneider Electric, en tant que fournisseur et fabricant d’équipements technologiques de pointe au service des économies d’énergie, aspire à contribuer activement à la réalisation par le Maroc de son objectif de neutralité carbone. Le groupe s’engage également pour le développement de l’efficacité énergétique en Afrique grâce au Fonds africain pour les économies d’énergie.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page