Éco-Business

Centre d’excellence sur les batteries : une idée de génie signée UPF

C’est une grande révolution à l’Université privée de Fès (UPF) qui vient de lancer officiellement un centre régional d’excellence sur les batteries «CEB@UPF». Avec pour ambition d’intégrer le marché mondial des batteries qui passera de 80 billions de dollars en 2020, à 200 billions en 2030, ce centre veut rapidement s’imposer comme un haut lieu de formation par la recherche d’ingénieurs et de doctorants.

Le vendredi 2 juillet 2021 est une journée mémorable pour l’Université privée de Fès. En effet, ce jour-ci a connu la cérémonie de lancement officielle du «Centre d’excellence sur les batteries- CEB@UPF», en présence de son co-fondateur le professeur Rachid El Yazami et de plusieurs personnalités du secteur de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique et aussi du secteur socioéconomique. Cette cérémonie a été marquée par l’intervention d’El Yazami pour expliquer les enjeux et les retombées aussi bien scientifiques qu’économiques d’un tel projet au niveau régional, national ainsi qu’à l’international. L’intervention du président de l’Université privée de Fès s’est focalisée essentiellement sur la genèse du projet. En effet, depuis sa création, l’UPF s’est inscrite dans une dynamique globale l’engageant dans la voie de la modernité et de l’excellence, à la fois sur les plans éducatif, culturel, scientifique, technologique et entrepreneurial. Et afin de consolider son statut d’université de recherche et d’innovation résolument tournée vers l’avenir et ouverte sur le monde, l’UPF a tissé des liens de collaboration très étroits avec des partenaires de différents horizons et notamment avec le Pr. Rachid El Yazami depuis sa première visite à l’UPF en 2019.


Dans un premier temps, au regard, de son parcours académique très remarquable, aux nombreux travaux de recherche et leurs valorisations qu’il a réalisés et à son engagement pour une relance de la recherche scientifique et technologique au niveau Maroc, Rachid El Yazami a été nommé Professeur associé et président du Conseil scientifique de l’Université privée de Fès. Par la suite, une réflexion a été menée avec le Pr. El Yazami autour d’une stratégie permettant d’accompagner les programmes de développement de notre région et de notre pays. À cet égard, et sur sa proposition, s’est avérée la pertinence de la mise en place d’un Centre d’excellence sur les batteries au sein de l’Université privée de Fès: CEB@UPF. Ce centre visera plusieurs objectifs, notamment la formation par la recherche d’ingénieurs et de doctorants, la conduite d’études, expertises et essais sur les batteries pour des partenaires industriels, de recherche de pointe dans le domaine de la batterie intelligente du futur. Le centre vise également à susciter des collaborations académiques et industrielles à l’échelle nationale et internationale, organiser des événements, colloques, rencontres, séminaires, conférences et journées portes ouvertes autour de la thématique des énergies renouvelables précise le Pr. El Yazami. Pour le lancement du CEB@UPF, un projet de recherche sur la batterie intelligente pour l’électromobilité est en train d’être mis en place. Il intégrera le savoir-faire des chercheurs de certaines universités de la Région Fès-Meknès dans le système de gestion des batteries pour l’utiliser dans le développement de la batterie intelligente du futur. Ce projet a reçu le soutien du président de la Région Fès-Meknès, du président du conseil de la commune de Fès ainsi que celui du Moroccan Technical Center du groupe PSA au Maroc. Le professeur Rachid El Yazami se joindra au projet à travers sa société singapourienne KVI Pte Ltd qui détient une dizaine de brevets et qui sera mise à la disposition du CEB@UPF.

K.M.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page