Éco-Business

BTP: Prolifération des bureaux d’études non agréés

L’ANBCT organise le premier Forum national sur les métiers du bâtiment et des travaux publics, en coopération avec l’École Hassania des travaux publics./DR

À l’orée du premier Forum national sur les métiers du bâtiment et des travaux publics prévu les 20 et 21 juillet à Casablanca, l’Association nationale des bureaux de contrôle technique (ANBCT) dénonce la prolifération de bureaux d’étude aléatoires. 

«À Casablanca, il y a 355 bureaux d’études, alors que le nombre de bureaux agréés au niveau national ne dépasse pas 192 bureaux. Il y a également 18 bureaux de contrôle agréés officiellement au niveau national, alors que nous trouvons plus de 50 bureaux sur le marché», a dénoncé le président de l’ANBCT, Nqairi Redouane.

Il estime nécessaire d’établir une loi réglementant les professions du BTP et définissant la responsabilité de chaque intervenant, ainsi que l’élimination des bureaux aléatoires qui fonctionnent sans ingénieur. 

Par ailleurs, l’ANBCT organise le premier Forum national sur les métiers du bâtiment et des travaux publics, en coopération avec l’École Hassania des travaux publics.

Cette rencontre sera l’occasion d’aborder un éventail de sujets liés aux problèmes rencontrés par les entreprises marocaines dans le secteur du BTP, surtout le retard dans le paiement des sociétés et la propagation du phénomène des bons de commande. L’événement connaîtra la participation des représentants de l’État, des institutions publiques et des professionnels du secteur du bâtiment et des travaux publics.


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page