Éco-Business

Auto Hall maintient le cap

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Le groupe Auto Hall a présenté ses résultats semestriels, vendredi à Casablanca. Malgré la conjoncture, marquée par l’attentisme des clients, le distributeur est parvenu à réaliser le même chiffre d’affaire qu’en 2017.


C’est dans son siège d’un demi-milliard de DH, situé à Aïn Sebaâ à Casablanca, que le groupe Auto Hall a présenté,  vendredi 21 septembre, ses résultats semestriels 2018. De «bons» résultats qui témoignent de la solidité financière «légendaire» du leader du marché des véhicules industriels avec 42,2% de part de marché en 2017, selon le directeur général du groupe marocain, Abderrahim Bachiri. «La preuve, durant de nombreuses années, nous avons accumulé de bons résultats avec une politique de distribution de dividendes. C’est ainsi que le groupe est passé de 12 succursales à 50 sites», a-t-il indiqué.

Des résultats commerciaux globalement bons
Au niveau des performances du groupe, en dehors de la marque Ford qui connaît actuellement un «repositionnement», les autres se vendent bien, que se soit au niveau des véhicules gros porteurs, avec les marques Nissan ou Mitsubishi, ou des petits véhicules utilitaires. À cela s’ajoute une nouveauté: le lancement de la marque Opel, très prisée au Maroc. Rappelons que les ventes pour cette dernière ont démarré au sein du groupe au mois de mai dernier. Ainsi, à fin juin 2018, 2.909 véhicules utilitaires ont été vendus par le groupe contre 2.716 à la même période en 2017. Même tendance concernant les véhicules industriels. Dans ce segment, les ventes ont été arrêtées à 1.239 à fin juin 2018, avec une augmentation de plus de 80 véhicules par rapport à l’année dernière. Une petite contre-performance cependant dans le segment des voitures particulières. Plus de 13.000 véhicules ont été écoulés l’année dernière contre 10.398 à fin juin 2018, entre autres résultats commerciaux.

Malgré «le freinage de la demande»
Au sein des activités d’intervention du groupe notamment, il y a certes une évolution globalement mitigée. Cependant, cette croissance, tirée principalement par les ventes lors du dernier salon Auto Expo, a été plus ou moins diluée par l’attentisme noté chez de nombreux potentiels acquéreurs, les mois qui ont suivi. «Il y a une sorte de freinage de la demande. Le potentiel de la demande est là, mais nous sentons un certain nombre de freins. Les gens sont un peu réticents. Ils sont dans l’attente… », à cause potentiellement de la conjonction défavorable, durant les mois qui ont suivi le salon de l’Auto Expo, analyste-t-on. Une morosité qui semble épargner l’une des premières entreprises du secteur de la distribution de matériels roulants au Maroc. Concernant le groupe Auto Hall, Ford représentait 50% des activités, mais aujourd’hui, avec la baisse des volumes, la marque est descendue jusqu’à 40%. «Heureusement», celle-ci a été compensée par les ventes d’autres marques. Ainsi, malgré la conjoncture défavorable, le groupe est parvenu à maintenir le même chiffre d’affaires que celui de l’année dernière. Il est arrêté, à fin 2018, à 2,4 MMDH, avec une projection annuelle de 5 MMDH. Enfin, le groupe Auto Hall, qui a investi 1 MMDH sur la période 2008 -2013, a décidé d’étendre son réseau en annonçant la construction de nouvelles succursales en 2018. D’autres investissements sont prévus sur la période 2014-2020 pour la somme de 1 MMDH. Il faut souligner que le marché de la petite voiture est le segment le plus demandé au Maroc, avec une petite poussée des SUV ces dernières années. C’est ainsi que les plus grandes marques n’hésitent plus à investir de grosses sommes d’argent dans ce marché.  


Hausse des ventes

Le marché automobile des véhicules neufs a atteint 116.051 unités à fin août 2018, en hausse de 2,4% par rapport à l’année dernière. Les ventes de voitures particulières ont progressé de 2,5%, tandis que les ventes de véhicules utilitaires légers ont progressé de 2%.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page